Dans la matinée de ce vendredi, 14 juin 2019, les nouvelles qui nous viennent de N’zérékoré sont très mauvaises ! Les manifestations des Guinéens contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé commencent à faire des victimes.

Le bras de fer entre les autorités locales qui refusent toute manifestation et les citoyens qui ne veulent pas que le chef de l’Etat actuel s’accroche au pouvoir a déjà coûté la vie à un de nos compatriotes, blessé 34 autres, occasionné le pillage de plusieurs boutiques et des affrontement inter ethniques sont à craindre, a appris Guineematin.com dans la ville de N’zérékoré.

Poignardé aux environs de 16 heures dans le quartier Gonia Yiridjankro, dans la ville de N’zérékoré, Mouctar Condé avait été transporté à l’hôpital régional où il a rendu l’âme. Un autre blessé, par balle, lui, est considéré comme gravement atteint, même si on apprend que la balle aurait été extraite de son corps.

Au-delà des dégâts humains, plusieurs boutiques auraient été attaquées et pillées dans la ville de N’zérékoré. Et, la tension n’a encore pas baissé…

A suivre !

Foromo Gbouo Lamah est actuellement à Gonia Yiridjankro (N’zérékoré) pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin