Comme indiqué dans une précédente dépêche de Guineematin.com, un jeune guinéen, Mouctar Condé, a succombé à ses blessures dans la matinée de ce vendredi à l’hôpital régional de N’zérékoré. Comme 34 autres blessés, Mouctar Condé a été victime du bras de fer entre les autorités locales de N’zérékoré et les citoyens qui tenaient à manifester hier, jeudi 13 juin 2019, dans cette ville contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé.

Au-delà du bilan humain, ce bras de fer engagé entre ceux qui ne veulent pas que le président actuel de la Guinée s’accroche au pouvoir après son deuxième et dernier mandat, en 2020, et les dirigeants a entraîné plusieurs dégâts matériels dont des boutiques pillées.

Dans la matinée de ce vendredi, 14 juin 2019, monsieur Moriba Albert Delamou, le maire de la commune urbaine de N’zérékoré, a accepté de nous livrer le bilan qu’il a dressé sur la manifestation d’hier.

Ci-dessous et en vidéo, Guineematin.com vous propose de suivre le premier responsable de la ville de N’zérékoré :

Interview réalisée par Foromo Gbouo Lamah, correspondant Guineematin.com à N’zérékoré

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin