Amadou Keriwel Barry, secrétaire chargé à l’implantation de la fédération NFD de Ratoma 3
Amadou Keriwel Barry, ancien secrétaire chargé à l’implantation de la fédération NFD de Ratoma 3

Au lendemain de l’annonce officielle de son soutien au projet de nouvelle constitution, le parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) du ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo, a enregistré une défection. Amadou Keriwel Barry, secrétaire chargé à l’implantation de la fédération NFD de Ratoma 3 a rendu sa démission de la formation politique. Il est revenu sur les raisons de sa décision au cours d’une interview qu’il a accordée à un journaliste de Guineematin.com ce vendredi, 14 juin 2019.

Guineematin.com : vous avez décidé de démissionner du parti NFD, qu’est-ce qui motive votre départ ?

Amadou Keriwel Barry : les raisons de mon départ de la fédération NFD de Ratoma 3 dont j’étais le chargé à l’implantation sont toutes simples. Fondamentalement, c’est la décision de soutenir le projet de nouvelle constitution prôné par le pouvoir et auquel je suis tout à fait opposé. Je pense que cette décision n’est pas la décision du parti. C’est peut-être la décision du Bureau Exécutif National, mais pas celle de la base en tout cas. Parce que dans les fédérations, beaucoup de personnes ne partagent pas cette décision.

Guineematin.com : vous voulez dire que vous n’avez pas été consultés alors que dans sa déclaration, le parti a fait savoir que sa décision est prise après consultation de sa base ?

Amadou Keriwel Barry : en tout cas, la fédération de Ratoma 3 n’a pas été consultée. Je sais de quoi je parle. Actuellement même, je suis en contact avec certains membres de la fédération qui m’ont appelé pour me féliciter. Donc si cette décision a été prise par le président, je pense que c’est à son niveau seulement ou au niveau du Bureau Exécutif National. Et même ça, pas avec tous les responsables du Bureau, je connais ce que je suis en train de dire. La décision a été prise, mais tout le monde n’est pas d’accord.

Guineematin.com : vous dites que certains de vos anciens collaborateurs vous appellent pour vous féliciter d’avoir démissionné. Pourquoi vous féliciter alors qu’eux n’ont pas démissionné ?

Amadou Keriwel Barry : ça c’est à leur niveau. Vous savez que chacun a sa conviction. Donc moi, je me suis engagé à porter Mouctar Diallo à Sékhoutouréya, pas pour des miettes ou des intérêts personnels. Mais, comme il n’a pas respecté ses convictions, il a décidé de rejoindre un gouvernement qui est en train de manipuler une démocratie qui a été obtenue difficilement, pour laquelle lui-même a été un des acteurs majeurs pour avoir été devant des manifestations ayant conduit à plusieurs morts, je ne peux pas le soutenir dans cette démarche. Quand il s’agit de manipuler cette démocratie obtenue au prix du sang, je ne peux pas être d’accord, c’est pourquoi j’ai pris ma responsabilité de démissionner.

Guineematin.com. que vous comptez faire maintenant ?

Amadou Keriwel Barry : actuellement, je suis en train d’observer avant de décider quoi que ça soit. Mais, il faut que le parti NFD sache aussi qu’il n’a plus de siège pour sa fédération de Ratoma 3.

Guineematin.com : qu’est-ce qui vous fait dire cela ?

Amadou Keriwel Barry : c’est par ce que le siège de cette fédération se trouve dans la concession de ma famille, et tous ceux qui sont là-bas sont déçus de la direction prise par les responsables des NFD. Personne n’acceptera donc que des réunions de ce parti se tiennent désormais là-bas. Donc, ils n’ont qu’à chercher un nouveau siège.

Entretien réalisé par Amadou Oury Touré pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin