Monsieur Christophe Kpoghomou, Directeur des études et des stages de l’ENAM

Les examens de sortie dans les écoles d’enseignement technique et de formation professionnelle sont programmés pour le 24 juin 2019. A moins de deux semaines de cette importante échéance, les cours sont presqu’achevés à l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM) de Coléah où la direction est à pied d’œuvre pour être dans les délais, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est la fin de l’année scolaire 2018/2019. Dans de nombreuses écoles, les programmes d’études sont achevés. Dans d’autres établissements, l’on est presqu’à la fin des cours. A l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM) de Coléah, les programmes ont évolué à 98 %, a appris sur place un reporter de Guineematin dans la journée d’hier vendredi, 14 juin 2019.

Selon Christophe Kpoghomou, directeur des études et des stages de l’ENAM, son établissement est fin prêt pour les examens de sortie de cette année. « Les programmes sont tout à fait bouclés. Parce qu’avant les examens réels, nous avons procédé d’abord à l’examen d’essai. Et avant ce programme de l’examen d’essai, nous avons tenté d’abord de connaitre l’état d’avancement des programmes, surtout des matières qui sont retenues à l’examen de sortie. Donc, nous avons vu que tout le monde était au point. Ceux-là qui étaient un peu en retard, ceux-ci-là au jour d’aujourd’hui sont en train de terminer ces programmes-là. Le pourcentage, les derniers étaient à 98% d’exécution des programmes. Les premiers, eux ils ont déjà fini, certains même sont en mission ailleurs », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Christophe Kpoghomou a indiqué que 288 candidats normaux doivent composer cette année à l’ENAM de Coléah pour sept (7) filières. « Nous avons sept filières. En Electromécanique, il y a 57 candidats normaux, dont 13 filles ; en Mécanique Générale et Maintenance, nous avons 43 candidats, dont 5 filles ; en Mécanique auto-diésel, nous avons 35 candidats, dont 5 filles ; en Froid et Climatisation, nous avons 34 candidats, dont 10 filles ; nous avons le Génie Civile qui est composé des Travaux Publics, de la Topographie et du Bâtiment. Donc, en Travaux Publics, nous avons 36 candidats, dont 13 filles ; en Bâtiment, nous avons 43 candidats, dont 12 filles ; en Topographie, nous avons 40 candidats, dont 10 filles. En tout, ça nous fait 288 candidats normaux, dont 68 filles », a-t-il fait savoir.

En outre, Christophe Kpoghomou a expliqué que le principe Tolérance Zéro vers l’excellence continue d’être de mise. « La particularité, c’est que, comme nous l’avons toujours dit, c’est tolérance zéro vers l’excellence. Donc, nous les avons préparés dans ce sens-là. Et, il faut noter que l’enseignement professionnel n’est pas comme l’enseignement général. Ici, celui qui vient sans rien avoir sur la tête, après sa sortie, il ne peut pas être compétitif sur le marché de l’emploi. Donc, c’est pourquoi ici, les travaux pratiques sont beaucoup plus nécessaires », a-t-il.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin