Comme annoncé précédemment sur Guineematin.com, Sidya Touré préside ce samedi, 15 juin 2019, l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, l’Union des Forces Républicaine. Arrivé aux environs de 12 heures 40’, l’ancien Haut Représentant du chef de l’État, comme il sait bien le faire, n’a pas manqué de tirer à boulets rouges sur les promoteurs d’une nouvelle Constitution qui permettrait au président Alpha Condé de continuer à présider aux destinées de la Guinée après son deuxième et dernier mandat, en 2020.

C’est dans une ambiance électrique que Sidya Touré est arrivé au siège de l’UFR où il y avait déjà de nombreux membres du bureau exécutif du parti et des militants massivement mobilisés.

Parlant de l’actualité, l’ancien Premier ministre de Lansana Conté n’y est pas allé de main morte pour tancer les promoteurs d’un troisième mandat. Selon lui, « ils commettent l’erreur de vouloir s’enfoncer et enfoncer notre pays. Le combat contre le troisième mandat gagne du terrain partout en Guinée. Ils sont obligés aujourd’hui de se réviser et de revoir leurs stratégies. Le peuple de Guinée est contre le troisième mandat. Amoulanfé ! Les guinéens ont connu les résultats économiques les plus médiocres. Nos malheurs viennent du régime d’Alpha Condé. Je dis la réalité que nos compatriotes vivent aujourd’hui. Neuf ans après, où a-t-on envoyé notre pays ? », lance le leader de l’UFR. « Nulle part », scandent les militants, très nombreux ce samedi et qui écoutent religieusement le discours.

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo et Saidou Hady pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin