Il y a un an, jour pour jour, que notre confrère et ami a été tué dans un accident de la circulation à Matoto, dans la capitale guinéenne. Abdoulaye Bah était en reportage sur le curage des caniveaux par le ministère des Travaux publics au compte du site Guineenews. Mais, jusque-là, aucune clarification sur les circonstances de sa mort et aucune information fiable sur le ou les auteurs de cet accident mortel…

C’est aux alentours de 02 heures du matin que notre regretté ami a quitté sa maison pour aller faire un reportage sur le pont de Linsan (entre Kindia et Mamou) que le Département des TP s’apprêtait à rénover. Mais, avant, il a été décidé de passer voir les travaux nocturnes qui s’effectuaient à Madina et à Matoto. A la fin du reportage et au moment d’embarquer pour Kindia, Abdoulaye Bah prenait les dernières images de sa vie lorsqu’il a été fauché par un conducteur…

Dans la soirée, les images de ce véhicule diffusées par la télévision d’Etat (la RTG)- montrant une bouteille de bière et des verres avec un commentaire qui laisse entendre que cet accident a été provoqué par des noctambules qui avaient trop bu- ont semé un doute et laissé même penser que l’Etat chercherait à cacher quelque chose…

Très touché dans cet accident, le journaliste avait été conduit aux urgences, puis à la réanimation de l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne de Kipé où il a rendu son dernier souffle dans la nuit du même dimanche, 17 juin 2018. Lui qui aimait des petites blagues avec tout le monde- y compris les morts avec ses articles faits d’entretiens imaginaires- a quitté ce bas monde au lendemain de la fête du Ramadan, sans aucune description prémonitoire ! Au contraire, Abdoulaye Bah est parti au moment où il rêvait justement de vivre avec sa tendre épouse, Marie Louise Bah.

Malheureusement, un an après cet accident qui a emporté notre ami, RIEN n’est encore fait pour éclairer l’opinion sur les circonstances, ni même sur les auteurs, alors qu’une enquête avait été annoncée pour situer les responsabilités…

A suivre !

Nouhou Baldé

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin