« Il faut que je vous dise que je ne suis pas du tout satisfait de la qualité de la réception. Samoréya que je connais est plus peuplé que les gens que je vois ici présentement. Si ce n’était pas à cause des enfants, j’allais délocaliser ce projet de construction d’une école pour une autre zone », a notamment dit le ministre, déçu de la très faible mobilisation des citoyens qui ont boudé la cérémonie…

Le ministre de l’Energie, Dr Cheick Taliby Sylla, en compagnie de son homologue des Transports et porte-parole du gouvernement, Aboubacar Sylla, ainsi que des autorités de Kindia est en tournée dans cette préfecture pour lancer des travaux de construction d’infrastructures d’utilité publique.

La délégation a sillonné hier, lundi 17 juin 2019, plusieurs districts relevant des sous-préfectures de Damakhania et de Friguiagbé. C’est le cas notamment de Goléah, où le ministre a accusé les sorciers d’empêcher l’électrification de la localité, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Kindia.

Un poste de santé à Goléah ; une école primaire à Samoréya (Sous-préfecture de Damakhania) ; une maison des jeunes à Koliagbé et un pont à Tambaly (Sous-préfecture de Friguiagbé), ce sont entre autres travaux que la délégation, conduite par Dr Cheick Taliby Sylla a lancé ce lundi. Des travaux financés par le gouvernement guinéen, à travers l’Agence Nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC).

A Goléah, les citoyens, massivement mobilisés pour la circonstance, ont salué cette action des autorités du pays. Ils en ont profité pour demander l’électrification de leur district.

En réponse, le ministre de l’Energie leur a demandé de dire aux sorciers qui empêchent, selon lui, l’électrification de la localité, de permettre la réalisation de leur souhait. « Ce que je vais vous dire pour le courant électrique, c’est très simple. Si vous n’avez pas vu mais vous avez entendu que les localités comme Linsan, Tabouna, Moriady non loin de Sabouya et beaucoup d’autres villages sont électrifiés aujourd’hui par le président Alpha Condé.

A Goléah ici aussi, les experts sont passés il y a de cela deux ans pour faire des études afin que Goléah ait le courant. J’ai le rapport et le coût qu’il faut pour l’électrification de ce district. Mais, il faut dire à N’gan Sirayé et Bassokhona d’accepter, à leur tour, l’électrification de Goléah. Car, la lumière du courant et l’autre que vous connaissez (celle des sorciers, ndlr), ne peuvent pas briller à la fois. Les deux ne peuvent jamais émettre une lumière au même endroit. Donc, dites-leur de céder un peu », a déclaré Dr Cheick Taliby Sylla.

Dans toutes ces localités visitées, la délégation a été chaleureusement accueillie, à l’exception de Samoréya où la mobilisation était très faible. Une situation qui a irrité Cheick Taliby Sylla. « Permettez-moi de m’exprimer parce que je suis chez moi. Ce que je vous dis comme ça, je n’allais pas le dire si j’étais à N’zérékoré ou à Faranah. Donc, il faut que je vous dise que je ne suis pas du tout satisfait de la qualité de la réception. Samoréya que je connais est plus peuplé que les gens que je vois ici présentement. Si ce n’était pas à cause des enfants, j’allais délocaliser ce projet de construction d’une école pour une autre zone ; car, Samoréya m’a prouvé qu’elle ne veut pas de cette école. Quelqu’un qui se bat pour trouver de l’argent et vous construire une école, dont nous sommes venus lancer les travaux, Samoréya devrait massivement sortir, montrer sa satisfaction. Une fois de plus, je suis déçu pour la qualité de la mobilisation », a dit le ministre.

Cette délégation poursuit sa tournée ce mardi, 18 juin 2019. Elle sera notamment dans la sous-préfecture de Kolenté, où elle va procéder à la pose de la première pierre de la construction d’un poste de santé et d’un nouveau marché.

Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 518 888

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin