Madifing Diané, Gouverneur de Labé

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, le meurtre de l’étudiant Amadou Boukariou Baldé continue à susciter des polémiques à Labé. Bastonné à mort par des agents de la sécurité qui avaient été déployés sur ordre du Gouverneur de région, l’étudiant aurait perdu la vie à l’hôpital régional de Labé, avant d’être transporté à Conakry pour éviter des émeutes dans la ville.

Le jeune étudiant Amadou Boukariou Baldé, tué le 31 mai 2019 par des agents de la sécurité, déployés par le Gouverneur Madifing Diané à l’Université de Labé

Justement, c’est l’information qui met très mal à l’aise les autorités locales qui croyaient tout contrôler. Mais, il y a eu des fuites et un journaliste local avait même annoncé le décès de Boukariou avant le départ de son corps.

Mais, c’est la communication du journaliste Idrissa Sampiring Diallo, correspondant de l’AGP (également correspondant de Guineematin.com) qui a semblé ébranler le Gouverneur de la région administrative. Considérant que le correspondant régional de l’agence guinéenne de presse est un obligé du Gouverneur, qui ne devrait relayer que la version officielle, même dans un média privé et aussi « couvrir » tout ce que l’autorité régionale ne souhaite pas faire sortir, même un crime, Madifing Diané n’a pas caché son mécontentement suite à cette « révélation ». Et, le fait pour Sampiring d’annoncer sa démission de l’AGP pour garder son indépendance du Gouvernorat a autant énervé le patron de la région que sa « révélation » de certains détails qui couvre ce meurtre de Boukariou !

Dans sa sortie médiatique d’hier, lundi 17 juin 2019, voici ce que le Gouverneur Diané a dit à propos de notre confrère : « Je le vois comme un fils immature. Ce que je sais, à mon arrivée ici à Labé, il était renvoyé de sa position de contractuel bénévole en cette activité de l’agence guinéenne de presse, renvoyé par mon prédécesseur. J’ai des relations personnelles avec eux, sa situation m’a été exposée, j’ai pris ça avec cœur et je l’ai replacé dans la même position de contractuel bénévole pour les mêmes activités. Ce n’est pas un salarié de la fonction publique, ce n’est pas quelqu’un qui a été mis à ma disposition par la fonction publique ou par le ministère de l’information, c’est par mon bien vouloir dans cette activité. Je reviens simplement à l’irréflexion. Dieu a dit qu’il bénit un mensonge qui construit et maudit la vérité qui détruit. Ce garçon a menti et son mensonge est destructeur. Il a menti en affirmant que lui il a la certitude que le jeune Boukariou, paix a son âme, est mort à l’hôpital, c’est destructeur. Si c’est une vérité, c’est une vérité destructrice que Dieu maudit. Si c’est un mensonge, c’est deux fois maudit. Je me pose même la question quel intérêt il a que Labé brûle. Je lui ai dit tout simplement, ‘’avec cette attitude de mépris dangereuse à la fois pour ta ville natale, pour ta population d’origine et pour l’avenir même du pays pour que moi je travaille avec toi, il faut que tu dises que tu as menti ou que tu dises que ton informateur t’a menti’’ ! Voilà la menace, c’est tout ! C’est après ce contact que j’ai été appelé par le directeur de L’Agence guinéenne de presse pour me dire qu’il a ouvert sa boite, il a trouvé une lettre de démission de Monsieur Sampiring. Je lui ai dit ‘’mais, vous n’êtes pas son employeur ! Mais, je prends acte de ce qu’il vous a adressé parce que vous êtes au début et à la fin de toute ses activités’’. Le mensonge qu’il a dit est affreux, dangereux et effrayant », a dit Madifing Diané, Gouverneur de la région administrative de Labé.

Bref, après ses attaques contre l’honorable Cellou Baldé, député uninominal de Labé, le Gouverneur Madifing Diané ouvre une autre polémique, toujours sur le cas de ce meurtre où il avait également porté des accusations sur la famille du défunt. Accusations qui seront d’ailleurs démenties par le père de feu Amadou Boukariou Baldé.

Les propos du Gouverneur de Labé ont été recueillis et transmis par Alpha Boubacar Diallo, un des correspondants locaux de Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin