La délégation gouvernementale, conduite par le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Papa Koly Kourouma, poursuit sa tournée en Guinée forestière. Après la sous-préfecture de Diecké hier, la mission était dans la commune urbaine de Yomou ce mardi, 18 juin 2019. Elle a exhorté les populations à adhérer au projet de nouvelle constitution prôné par le pouvoir, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Après deux reports de leur visite, c’est finalement ce mardi que les émissaires du président de la République sont arrivés dans la commune urbaine de Yomou. Elhadj Papa Koly Kourouma, ministre d’Etat, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement ; Frédéric Loua, ministre des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime ; et Christine Sagno, ancienne ministre de l’environnement et actuelle directrice générale de la l’ANAFIC ont été accueillis par une foule en liesse dans la ville.

Dans son discours de circonstance, le chef de mission, Papa Koly Kourouma, a invité les populations de Yomou à accepter le projet de nouvelle constitution que le président Alpha Condé compte soumettre à un référendum. « Nous sommes des émissaires du président et nous ne pouvons pas vous tromper. Les réalisations qui se font à Yomou actuellement, c’est la première fois que vous les voyez depuis l’indépendance. A savoir : l’installation des lampadaires, l’adduction d’eau potable, l’électrification de la ville.

La commune de Yomou n’avait jamais eu un budget de plus de 50 millions de francs, mais cette fois-ci la commune a reçu plus de 1 milliard 100 millions francs guinéens comme plan annuel d’investissement. Ce sont des initiatives du président de la République, Professeur Alpha Condé. Chères populations, soutenons toutes les actions du président, acceptons la nouvelle constitution et acceptons le referendum », a lancé l’ancien opposant à Alpha Condé.

Mathieu Kpoghomou, maire de la commune urbaine de Yomou,
Mathieu Kpoghomou

En réponse, Mathieu Kpoghomou, le maire de la commune urbaine de Yomou, a exprimé l’adhésion de sa population au projet de nouvelle constitution. « Au nom des 18.441 habitants de Yomou, nous disons que nous adhérons à cette idée de nouvelle constitution. Techniquement parlant d’abord, les lois organiques ont montré leurs faiblesses. Le code minier par exemple, le code de procédure pénale, le code civil et même le code électoral. Ces lois organiques tirées de la constitution ne peuvent pas montrer leurs faiblesses et qu’on suppose que la constitution ne peut pas être modifiée.

Deuxièmement, jusqu’à présent, il y a des dispositions transitoires qui subsistent dans notre constitution. Et, d’un autre côté, la constitution actuelle est signée par un président de transition. Voulez-vous qu’on continue à garder une constitution signée par un président de transition ? Je pense que non. Et tenez-vous bien, le revenu minier aujourd’hui qui se distribue à toutes les collectivités de la Guinée ce n’est pas constitutionnel. Ne faudrait-il pas intégrer ça dans la constitution ? Puisque les présidents passent toujours, c’est pour éviter que Paul ou Pierre, arrivant au pouvoir, décident de la suppression de cette disposition.

En cas de référendum, nous allons voter doublement oui parce que ça y va du bonheur des populations guinéennes. Les gens parlent mais on n’a pas dit qu’on soumet la constitution aux militants du RPG, on soumet la constitution au peuple de Guinée. Alors, si c’était une constitution qui serait votée par les militants du RPG, on douterait. Mais, ça sera une constitution qui sera soumise à l’ensemble de la population guinéenne », a-t-il dit.

A la fin de cette rencontre, la délégation a, au nom du professeur Alpha Condé, procédé à la remise de gilets de sauvetage au préfet de Yomou, Colonel Issa Camara. Des gilets destinés aux populations des villages qui sont souvent victimes de noyades.

La visite de certains chantiers en cours dans la commune urbaine de Yomou a clôturé l’événement.

De Yomou, Michel Anas Koné et Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 35 47 92

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin