Faux documents

Deux présidents de districts de Doko, sous-préfecture relevant de Siguiri, ont péri dans un accident de la circulation survenu dans la soirée d’hier, lundi 17 juin 2019. Les deux responsables rentraient de la commune rurale où ils étaient allés accueillir le préfet de Siguiri lorsqu’ils ont fait l’accident, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Colonel Moussa Condé, le préfet de Siguiri, était attendu dans la commune rurale de Doko ce lundi, pour une visite de travail. Tous les présidents des districts de cette sous-préfecture ont été conviés à la cérémonie de réception. C’est sur le chemin du retour que Koulako Sékou Magassouba, président du district de Kolita, et Falaye Keïta, président du district de Sèkè-Kinièba, ont trouvé la mort dans un accident de la circulation.

« Tous les présidents de districts étaient invités ce lundi à Doko Centre pour accueillir le préfet de Siguiri. Depuis le matin, nous étions tous là, on l’a attendu jusqu’à 19 heures, il n’est pas venu. C’est ainsi que les deux présidents de districts ont décidé de rentrer, ils ont emprunté une même moto pour le retour. A quelques kilomètres de la rentrée de Soubarakolè, leur moto est entrée en collision avec une autre moto qui venait dans le sens inverse. Tous les deux ont trouvé la mort sur place et les trois jeunes qui étaient sur l’autre moto ont été grièvement blessés. Ils ont été conduits à l’hôpital préfectoral de Siguiri », explique Cellou Camara, conseiller à la mairie de Doko.

A noter que peu après le départ des deux présidents de districts, le préfet et sa délégation sont arrivés aux environs de 20 heures à Doko. Sous le choc, le Colonel Moussa Condé n’a pas pris la parole. C’est Siné Magassouba, le secrétaire général chargé des collectivités, qui s’est adressé à l’assistance.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin