Communiqué : En début de semaine, les ministres de l’Energie, Dr Cheick Taliby Sylla et celui des transports Aboubacar Sylla, ont procédé au lancement officiel des activités de l’Agence Nationale du Financement des Collectivités (ANAFIC) dans la préfecture de Kindia.

Cette initiative du gouvernement a pour objectif de booster le développement rapide des différentes collectivités du pays.

En effet, ce sont 15% des recettes minières qui serviront à promouvoir et à réaliser des projets de développement endogène des collectivités locales en Guinée.

Toutes choses qui permettront aux populations de ces localités de bénéficier des infrastructures de base à travers l’Agence Nationale du Financement des collectivités (ANAFIC).

C’est dans ce but précis que le gouvernement a déployé cette semaine deux ministres de la République, tous natifs de la préfecture de Kindia, ce, pour procéder au lancement officiel de cette activité.

Ainsi, les Communes rurales de Damakhanyah et Friguiagbé ont été la première étape de cette activité. De Goléyah à Samoré, en passant par Gbéléyakhori, Gbakhayakhori, Barenfori, Friguiagbé centre, Koliagbé et Tambayah, les émissaires du Président de la République, Pr Alpha Condé, notamment Dr Cheick Taliby et Aboubacar Sylla ont décliné l’importance de la création de l’ANAFIC par le Gouvernement guinéen avant de donner le coup d’envoi de ses activités dans ces localités respectives.

Toutes choses qui permettront aux populations de ces localités de bénéficier des infrastructures de base à travers l’Agence Nationale du Financement des collectivités (ANAFIC).

Du côté de la population riveraine, le lancement d’ANAFIC est un ouf de soulagement car, selon eux, la réalisation de ces différents édifices publics permettra à leur localité de se redonner une nouvelle image et lutter contre l’exode rurale.

A rappeler que plus 17 milliards de francs guinéens seront injectés dans les 10 communes de Kindia pour la réalisation de plusieurs infrastructures de développement à la base.

Il s’agit entre autres des établissements scolaires, des postes de Santé, des Ponts, des forages, des sièges des communes, des centres d’accueil et des maisons de jeunes pour un délai d’exécution de quatre mois.

Cellule de Communication du Ministère de l’énergie

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin