Le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes vient de boucler une tournée dans la préfecture de Mali. Monsieur Mouctar Diallo est allé procéder au lancement officiel des travaux de construction de plusieurs infrastructures d’utilité publique. Il en a profité pour battre campagne en faveur de l’adoption du projet de nouvelle constitution prôné par le pouvoir, a appris Guineematin.com, à travers un de ses correspondants basés à Labé.

C’est en compagnie du gouverneur de Labé, Madifing Diané, des cadres de son département, des membres de son parti et d’autres autorités locales que le patron du ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes s’est rendu dans les sous-préfectures de Yembéring et de Hidayatou, dans la préfecture de Mali. Partout, une foule en liesse s’est mobilisée pour accueillir la délégation, partie procéder à la pose de la première de la construction de plusieurs infrastructures.

Il s’agit d’un centre d’accueil, d’une école primaire à Naddhé Kourawi et d’un terrain de football à Bowal Wèndou (Yembéring) ; d’un bloc administratif pour la mairie de la commune rurale et d’un collège de quatre salles de classe plus des logements des enseignants à Hidayatou. Des travaux financés par l’Agence Nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC) et dont la durée d’exécution est de trois mois.

Après le lancement officiel de ces différents chantiers, Mouctar Diallo s’est adressé aux citoyens, notamment autour du projet de nouvelle constitution. Il a expliqué que contrairement à ce qui se dit dans le pays, ce projet ne vise pas à octroyer un troisième mandat au président Alpha Condé. « On a entendu des gens dire que la nouvelle constitution c’est un troisième mandat, c’est pour un mandat à vie pour Alpha Condé.

Je vous apprends qu’en 2001, il y avait une constitution, mais certains ont modifié cette constitution pour que le président reste au pouvoir à vie. Cette fois-ci, ce n’est pas pour que quelqu’un soit au pouvoir à vie, c’est pourquoi nous voulons une nouvelle constitution », a expliqué le jeune ministre.

Mouctar Diallo a également inauguré un poste de santé, construit par le PACV dans le secteur Mamah, relevant du district de Sinthiourou, dans la commune rurale de Yembéring.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin