Dans le cadre de la célébration du mois de l’enfant, le service genre et équité du ministère de l’économie et des finances a organisé une journée récréative en faveur des enfants du personnel du ministère de l’économie et des finances et celui du budget. Organisé ce samedi, 22 juin 2019 à la Bluezone de Kaloum, l’événement vise à permettre à ces enfants de se familiariser, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

C’est madame Keïta Bountouraby Soumah, chef service genre et équité au ministère des finances qui a eu l’initiative d’organiser cette rencontre. Elle a réuni les enfants du personnel de son département et celui du budget pour leur permettre de se connaître et se familiariser. « J’ai pris l’initiative, sous le contrôle de mon ministre, de faire une rencontre récréative en faveur des enfants du personnel de deux départements, à savoir :

Le ministère de l’économie et des finances et le ministère du budget. Mon objectif était de réunir les enfants pour qu’ils sachent qu’il y a une autre famille à part celle qu’ils connaissent à la maison ; là où leurs parents travaillent aussi est une autre famille pour eux. Donc j’ai pensé à regrouper les enfants pour leur montrer que les parents, quand ils quittent la maison, ils sont aussi en famille », a-t-elle expliqué.

Une initiative saluée par les bénéficiaires par l’intermédiaire de leur porte-parole, Koumba Catherine Tembadouno. « On est des enfants exposés au viol, à la mendicité, aux travaux forcés et au trafic d’enfants. Cette rencontre récréative, organisée aujourd’hui en ce mois de juin qui nous est dédiée, est une joie immense pour nous car elle nous permet de nous connaitre entre nous enfants et aussi les parents entre eux. A cet effet, nous lançons un appel aux parents, les partenaires sociaux, l’OPROJEM et madame la ministre de l’action sociale, de continuer à assurer notre protection car nous sommes la relève de demain », a plaidé cette jeune fille.

Venus accompagner leurs enfants à cette journée, les membres du personnel des deux départements ministériels concernés ont exprimé aussi leur satisfaction par rapport à cette activité. « Nous avons des sentiments de joie en accompagnant ces enfants à cette journée récréative qui leur est dédiée. Ce que nous déplorons, c’est que les cadres n’ont pas fait le déplacement. Cette première édition vise à réunir les enfants pour qu’ils puissent se connaitre. Le mois de juin est reconnu comme mois de l’enfant. Donc, ils doivent se retrouver et jouer ensemble », a dit Sâa Gabriel Tembadouno, inspecteur des finances.

Touré Amadou Oury pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com