Suite à l’incendie qui a ravagé deux magasins de stocks de la Pharmacie Centrale à Labé, le directeur général de la structure, Dr Moussa Konaté, s’est rendu sur le terrain pour s’enquérir de la réalité. Après son constat, il a rassuré les citoyens de la région qu’il y a eu plus de peur que de mal, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Le directeur général de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG), Dr Moussa Konaté est arrivé à Labé au lendemain de cet incendie qui s’est déclaré dans deux magasins de stockage de produits et équipements, placés sous la responsabilité de ses services déconcentrés dans la région. Cette visite de terrain est intervenue au moment où l’opinion locale se posait beaucoup de questions.

« Dès notre arrivée, nous avons constaté que l’incendie a été très vite circonscrit, parce qu’il est rare de trouver l’incendie dans un compartiment et que le compartiment immédiat ne soit pas touché. On est venu avec beaucoup d’inquiétude comme on disait que l’entrepôt de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) a pris feu.

Mais, nous avons constaté qu’il ne s’agit pas de l’entrepôt de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) ou le dépôt relais de la PCG. Il s’agit en réalité de deux magasins mis à la disposition de l’unité logistique assurée à l’époque par la Pharmacie Centrale de Guinée, et dans lesquels étaient stockés les intrants pour la riposte contre Ebola. Aujourd’hui, le magasin qui a été victime d’incendie contenait le reste de ces intrants de la riposte contre Ebola, à savoir quelques sacs mortuaires, les équipements de protection individuelle et des solutions alcooliques, etc. », a-t-il expliqué.

Le responsable de la PCG se dit donc soulagé de constater qu’aucun médicament ou produit de santé en cours de distribution dans la région n’a été touché par cet incendie. « Les produits de santé qu’on utilise actuellement à Labé et qui sont en cours de distribution n’ont pas été touchés par cet incendie, parce que tout simplement les entrepôts qui sont dans l’enceinte de la Pharmacie Centrale de Guinée ne sont pas concernés par ce sinistre », a-t-il insisté.

Il semble aussi que cet incendie s’est déclaré dans ces magasins à Labé, au moment où la Pharmacie Centrale de Guinée envisageait des dispositions pour ramener le reste de ces intrants pour la riposte contre Ebola à Conakry.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Contacts : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com