Alors que le Syli National de Guinée s’apprête à croiser le fer avec les Super Eagles du Nigéria au compte de la Coupe d’Afrique des Nations de football, des échauffourées sont enregistrées dans la banlieue de Conakry. Mécontents du manque de courant électrique dans leur quartier, des jeunes de Dabondy ont barricadé la route Transversale numéro 1 en brûlant des pneus ce mercredi 26 juin 2019, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’ambiance est électrique en ce moment (11h 05 mn) au niveau des rails de Dabondy, à quelques pas du poste de gendarmerie, sur la route Transversale numéro 1. Après avoir régné en maitres absolus des lieux pendant un moment, les manifestants ont été pris à partie par des agents, venus rétablir l’ordre et la circulation.

Il s’en est suivi un échange de cailloux et de gaz lacrymogène entre les deux parties. Les agents sont entrain de repousser les jeunes dans les profondeurs du quartier pour que la circulation puisse reprendre.

Des manifestations ont eu lieu le weekend dernier, pour les mêmes raisons, dans de nombreux quartiers de Conakry.

Les autorités guinéennes ne parviennent toujours pas à faire face à la demande des habitants de Conakry en électricité, malgré les milliards de francs guinéens investis dans le secteur.

Des délestages qui interviennent à moins de 3 heures du match tant attendu entre la Guinée et le Nigéria dont le coup d’envoi est prévu à 14 h 30 GMT.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin