Humanitaire : des guinéens vivant en Allemagne volent au secours des déguerpis de Dar es-Salam

La communauté guinéenne vivant à Hambourg, en Allemagne, vient au secours des déguerpis de Dar es-Salam, dans la commune de Ratoma (Conakry). Ces ressortissants guinéens ont offert une enveloppe symbolique de 600 euros à leurs compatriotes. La remise officielle de ce don aux bénéficiaires a eu lieu dans la soirée d’hier, samedi 29 juin 2019, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est le journaliste Boubacar Diallo, communément appelé Aboubakr, directeur général de la radio Lynx Fm, qui a procédé à cette remise au nom des donateurs. Selon lui, « l’initiative vient d’Aïssatou Chérif Baldé et Mamadou Yaya Bah, mais c’est tous les compatriotes vivant à Hambourg qui ont collecté cet argent, qui est de 600 euros. Ils m’ont dit de venir remettre ce montant aux victimes de cette casse, aux habitants de cette agglomération, pour leur dire qu’ils pensent à eux, qu’ils sont de cœur avec eux. Donc, je suis venu, Dieu merci, on a eu la présence des autorités locales, on a eu la présence des autorités religieuses du quartier et puis on a eu la présence des victimes. Et nous avons procédé à la remise de ce montant symbolique.

Aboubacr

Je crois que c’est un exemple à suivre, c’est-à-dire je profite de votre média pour m’adresser à la communauté vivant à l’extérieur. Parce qu’il faut être sur ce site pour voir un peu les conditions dans lesquelles ces personnes vivent avec des bébés, des personnes démunies, des personnes invalides qui dorment sous la pluie, qui dorment à la belle étoile. J’ai vu un bébé qui tétait les seins de sa maman, j’ai eu les larmes aux yeux parce que j’ai pensé à ma fille de 9 mois qui est à la maison, qui a la chance d’avoir un abri. Mais ici, il y a des bébés sous cette pluie, c’est insoutenable pour un père de famille», a-t-il dit, triste.

Issiaga Bangoura

Très heureux de ce geste, Bangoura Issiaga, porte-parole des bénéficiaires, a remercié nos compatriotes vivant à Hambourg pour ce don. Il a mis l’occasion à profit pour inviter les autres guinéens qui vivent à l’extérieur à en faire autant. « C’est un sentiment de joie et de satisfaction qui nous anime aujourd’hui. Nous sommes très contents de ce don symbolique de 600 euros. Après le déguerpissement du 23 mai 2019, les habitants de Dar es-Salam vivent aujourd’hui dans une situation difficile. Au moment où je vous parle, il y a des guinéens qui vivent à Dar es-Salam qui n’ont pas où se loger, même les 20 millions que le gouvernement a accordés aux victimes, certains n’en ont pas eu.

Il y a des maisons qui ont été cassées avec leur contenu, certains n’ont pas eu le temps de faire sortir leurs bagages. Certains parmi nous passent la nuit à la belle étoile sur ce site, ils n’ont pas où aller. (…) Nous remercions les ressortissants vivant en Allemagne particulièrement à Hambourg, qui ont pensé à nous. Nous souhaitons que cela ne soit pas le dernier don. Nous lançons également un appel aux hommes de bonne volonté, les ONG, les institutions nations nationales et internationales à nous venir en aide », a-t-il souhaité.

A noter que 8000 personnes sont victimes du déguerpissement effectué à Dar es-Salam. Parmi lesquelles, beaucoup d’enfants et de vieilles personnes.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS