Le préfet de Télimélé aux habitants de Sogolon : « soutenons la nouvelle constitution »

Messieurs les maire de Sogolon et préfet de Télimélé

Le préfet de Télimélé poursuit sa tournée de sensibilisation entamée en fin de semaine dernière dans les localités relevant de sa juridiction. Après les sous-préfectures de Brouwal et Sarékaly, Amadou Sadio Diallo et sa suite se sont rendus hier, dimanche 30 juin 2019, à Sogolon. Il a notamment invité la population de la localité à soutenir le projet de nouvelle constitution que le pouvoir compte soumettre à un référendum, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Télimélé.

Situés respectivement à 77 et 60 km du chef-lieu de la préfecture de Télimélé, les districts de Malalcondo et de Tourkoun, dans la sous-préfecture de Sogolon, ont constitué la deuxième étape de la tournée de prise de contact de l’autorité préfectorale avec les populations à la base. Cela, afin de s’enquérir des conditions de vie de ces populations et du fonctionnement de l’administration locale.

Alsény Barry

A Malalcondo, Alsény Barry, natif de la localité et enseignant de profession, a présenté le district à la délégation du préfet. « Malalcondo fut fondé par un agriculteur du nom de Malal. Elle compte à ce jour une population de 3.848 habitants. Les principales activités sont l’agriculture, l’élevage et l’artisanat. Le problème d’eau se pose avec acuité ; dans le domaine éducatif aussi, la situation n’est pas rose : l’école primaire du centre est en état de dégradation très poussée », a-t-il indiqué.

Alhassane Diallo,
Alhassane Diallo

De son côté, Tourkoun est l’un des plus grands districts de la commune rurale de Sogolon, avec une population estimée à 5.150 habitants. Selon Alhassane Diallo, natif et principal du collège de la localité, « le district de Tourkounn malgré ses immenses potentialités, peine à se procurer de l’eau potable : les trois forages existants sont tous non opérationnels. Le marché hebdomadaire est sans hangar ni latrines, les voleurs de bétail règnent en maîtres sur le terrain, les bœufs en divagation détruisent les cultures avec comme conséquences des conflits entre éleveurs et agriculteurs, le couvert végétal détruit, le réseau téléphonique non accessible par endroits », a-t-il énuméré devant le préfet.

Dans ces deux localités, où il a fait l’objet d’un accueil chaleureux, Amadou Sadio Diallo a véhiculé le même message : « Citoyens de Sogolon, je suis content de votre forte mobilisation, je n’ai pas grand-chose à vous dire, sinon que de soutenir les actions du Professeur Alpha Condé puisqu’il aime Télimélé et il veut du bonheur pour Télimélé. Mettons un terme à la destruction de nos forêts ; entretenons les élèves candidats aux différents examens nationaux et aux enseignants communautaires ; soutenons la nouvelle constitution en perspective et évitons la division entre nous », a exhorté le préfet de Télimélé.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS