Examens nationaux : le dernier avertissement du DPE de N’zérékoré

Moussagbè Diakité, DPE N'zérékoré
Moussagbè Diakité, Directeur préfectoral de l’éducation de N’zérékoré

Le Directeur préfectoral de l’éducation de N’zérékoré ne veut pas que des problèmes surviennent dans sa zone de juridiction lors des examens nationaux de cette année. C’est pourquoi, Moussagbè Diakité multiplie la sensibilisation des acteurs concernés.

Après une tournée qu’il a menée dans plusieurs directions sous-préfectorales de l’éducation, il a bouclé cette série de sensibilisation sur les règlements généraux des examens hier, lundi 1er juillet 2019, dans la commune urbaine, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Ont pris part à cette rencontre, organisée dans la salle polyvalente de l’ENI de N’zérékoré, les directeurs sous-préfectoraux de l’éducation de ainsi que les enseignants et encadreurs de Samoe, Bounouma et de la communale urbaine de N’zérékoré. Le DPE leur a expliqué les dispositions prises pour éviter la fraude pendant ces examens et les sanctions prévues contre les contrevenants. « Cette année, nous passons de l’étape de la sensibilisation à l’étape de sanction. N’importe quel candidat ou enseignant, quel que soit son rang, qui sera pris avec un téléphone dans un centre d’examen, son téléphone sera pris et incinéré au centre.

Et, le candidat responsable, les surveillants et le chef du centre seront poursuivis en justice. Cela sera de rigueur cette année. Et quand on appréhende un enseignant en train de faire l’internat ou le semi internat pendant les examens nationaux avec un groupe de candidats, non seulement l’enseignant sera traduit en justice mais aussi les élèves candidats seront tous ajournés. Pas d’internat ni de semi internat, pas de téléphone, pas de voile pour les filles de franco-arabe, pas d’habits collants ni de paires de chaussures fermées dans les centres d’examen », a indiqué Moussagbè Diakité.

Au sortir la rencontre, le directeur préfectoral de l’éducation de N’zérékoré a tiré un bilan satisfaisant de sa série de rencontres avec les acteurs impliqués dans les examens nationaux sur le terrain. « Je suis très content parce que le message que j’ai véhiculé depuis le début de ma tournée jusqu’au aujourd’hui dans les différentes directions sous-préfectorales de l’éducation a été bien salué par les surveillants, enseignants, responsables d’écoles et les différents candidats.

Alors, j’invite les concernés, surtout les élèves candidats à suivre le message et à travailler individuellement. Car cette année, c’est tolérance zéro. Aux parents d’élèves, au lieu de se soucier du résultat de leurs enfants, c’est le bon moment de les appuyer à mieux réviser afin d’avoir un bon résultat. Car personne ne dira qu’il n’était pas informé de la rigueur des examens de cette année », a-t-il prévenu.

De leur côté, les participants ont salué cette initiative du DPE qui leur a permis de mieux comprendre les nouvelles dispositions prises pour le bon déroulement des examens nationaux, qui auront lieu du 04 au 19 juillet prochain. Ils ont promis de faire la restitution sur le terrain pour que tous les acteurs concernés soient au même niveau d’information.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah et Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : +224 620 166 816/ 666 890 877

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS