Conakry : des officiers de police formés en management et pilotage opérationnel des commissariats

Une soixantaine de commandants d’unités et commandants adjoints de police et des officiers de la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS) des 5 communes de Conakry et des communes de Dubréka et Coyah ont reçu leur attestation de fin de formation ce vendredi, 5 juillet 2019, au siège du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. Ces officiers ont été formés en management et pilotage opérationnel des commissariats urbains et centraux, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La cérémonie, présidée par le ministre de la Sécurité, Alpha Ibrahima Keira, a connu la présence de plusieurs cadres du département, de la délégation de l’Union Européenne, des représentants de CIVIPOL Conseil. Cette formation au management et au pilotage opérationnel des commissariats urbains et centraux, financée par le 3ème Programme d’Appui à la Réforme du Secteur de Sécurité (PARRSS 3) volet sécurité intérieure, est organisée par l’UE.

Ce sont au total soixante deux (62) commandants d’unités et adjoints de police des officiers de la CMIS qui ont été formés en management et pilotage opérationnel des commissariats urbains et centraux.

Raymond Lataste, chargé de programme Union Européenne,
Raymond Lataste

Selon Raymond Lataste, chargé de programme Union Européenne, son institution fournie un appui substantiel à la République de Guinée pour mettre en place la police de proximité à Conakry depuis 2013. Pour lui, « la police de proximité n’est pas une nouvelle police, mais une nouvelle utilisation de la police, où les agents ne font plus uniquement de la répression de l’insécurité, mais surtout de la prévention, en allant au contact de la population, en faisant des patrouilles préventives dans les quartiers, en accueillant les citoyens dans les commissariats de manière courtoise et professionnelle et en veillant au respect de la déontologie et des droits de l’homme. Cette nouvelle utilisation de la police implique un changement dans les activités, l’organisation et les méthodes des commissariats. C’est pour cela que les agents ont été formés à l’accueil du public, à la prise en charge des victimes et aux métiers de la voie publique ».

Par ailleurs, Raymond Lataste a fait savoir que « les dirigeants des commissariats doivent également être formés à cette organisation et à ces nouvelles méthodes. C’était l’objectif de la formation au management et au pilotage opérationnel des commissariats que nous célébrons aujourd’hui. Ainsi, les commissaires des commissariats centraux et urbains de Conakry, Coyah et Dubréka et les commandants des CMIS, 62 officiers au total, ont appris, au cours de cette formation, les méthodes de management pour gérer leurs services et encadrer leurs effectifs avec efficacité et professionnalisme ».

S’adressant aux officiers de police, le diplomate européen les a invités à appliquer correctement ce qu’ils ont appris au cours de leur formation. « Il vous revient maintenant à appliquer ce que vous avez appris, pour que les commissariats et les CMIS dont vous avez la charge fonctionnent effectivement et pour que les agents et officiers que vous encadrez fassent leur travail avec rigueur et efficacité, dans le strict respect de la loi. Le comportement des policiers de vos commissariats et CMIS est votre responsabilité, vous avez le devoir qu’il soit exemplaire. Redresser l’image et la perception de la police auprès de la population guinéenne est un beau défi. Vous êtes désormais en première ligne pour le relever », a indiqué monsieur Lataste.

Alpha Ibrahima Keira, ministre de la Sécurité
Alpha Ibrahima Keira

Dans son discours, le ministre Alpha Ibrahima Kéira est revenu sur l’appui de l’UE à la Guinée dans le cadre l’amélioration de la performance des services de sécurité en général, et de la police nationale en particulier : « il s’agit notamment, de l’acquisition des fournitures, des matériels d’équipements, des moyens de transport, de communication, de la rénovation, de construction et d’expansion de certains commissariats dans le cadre du projet d’expansion des infrastructures de police. Cette dynamique a réussi grâce à un partenariat constructif sur le terrain et surtout avec l’expertise de CIVIPOL qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite des programmes financés par l’Union Européenne. C’est pour cela que je félicite particulièrement le partenaire de terrain, qui est CIVIPOL Conseil, qui est toujours présent à nos côtés ».

Moussa Kourouma, commissaire principal au commissariat central de Dabompa et potre paroles des récipiendaires
Moussa Kourouma

Au nom des bénéficiaires, le commissaire principal du commissariat central de Dabompa, Moussa Kourouma, a promis un bon usage de la formation reçue dans leurs services respectifs. « Nous, participants à cette formation, nous prenons un engagement utile d’intégrer dans nos activités quotidiennes ce que nous avons reçu au cours de cette formation dans nos services respectifs », a laissé entendre le commissaire Moussa Kourouma.

La cérémonie a pris fin par la remise des attestations aux officiers.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 622919225 / 666919225

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS