Nouvelle Constitution : voici la Déclaration de la Coordination Régionale de la CONASOC de Mamou

La coordination Régionale de la Coalition nationale des organisations de la société civile (CONASOC) de Mamou, après concertation avec les coordinations préfectorales élargies aux associations, a tenu une réunion extraordinaire ce samedi le 15 juin 2019 à Dalaba.

L’ordre du jour portait sur un seul point, à savoir la position de notre organisation Régionale relative au débat sur la nouvelle constitution.
Après avoir ressorti les insuffisances et les faiblesses de la constitution actuelle, dont entre autres :

La non adoption par référendum de la constitution actuelle ;

La désignation des deux tiers des députés à l’Assemblée Nationale par les leaders des partis politiques ;

La non prise en compte de la candidature indépendante aux élections nationales.

Compte tenu de toutes ces considérations, notre organisation pense que cette constitution ne répond plus aux aspirations de nos citoyens qui ne demandent qu’à être associés au débat sur la constitution de notre pays.
Vu tout ce qui précède, la coordination Régionale de la CONASOC de Mamou déclare solennellement devant l’ensemble des acteurs de la société civile, des citoyennes et citoyens de Mamou, son soutien au projet d’une nouvelle constitution de notre pays.

A cette occasion, la coordination Préfectorale de la CONASOC de la Région de Mamou invite tous les acteurs de la société civile et les populations de la Région à soutenir le projet d’une nouvelle constitution en vue de permettre à l’ensemble des citoyens guinéens de :

Jouir pleinement de leurs droits à travers l’organisation d’un référendum ;

Préserver la paix, l’unité nationale et la démocratie dans notre pays.
Pour la CONASOC
La coordination de Dalaba
Le coordinateur
Oumar Tounkara.
P/La coordinatrice de Pita
La S.CH .A . Sociales et genres
Djouhairatou Bah.
P/La coordination de Mamou
Le Secrétaire Administratif
Isaac Clement FiLLOI

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS