Me Lamine Sidimé

Dans la matinée de ce mercredi, 10 juillet 2019, le procès du journaliste Habib Marouane Camara a été ouvert au tribunal de première instance de Kaloum. Et, c’est un ancien Premier ministre qui est engagé par le Directeur national des Impôts pour cuisiner le journaliste, a constaté un reporter de Guineematin.com qui est sur place.

Amadou Makissa Camara

Accusé de malversations financières et de mauvaise gestion d’une régie financière de l’Etat par le journaliste, Amadou Makissa Camara ne semble pas lésiner sur les moyens pour se défendre contre ce qu’il juge être diffamatoire. Le Directeur national des impôts qui a décidé de porter plainte a alors engagé le doyen maître Lamine Sidimé, ancien président de la Cour Suprême et ancien Premier ministre du Général Lansana Conté contre le jeune journaliste.

Après l’ouverture du procès, le tribunal de première instance de Kaloum a fixé la consignation à sept millions de francs guinéens que le plaignant devrait payer.

Habib Marouane Camara

Pour cette première audience, Marouane Camara était accompagné de sa femme, de ses collègues journalistes de la radio Nostalgie (notamment Thierno Maadiou Bah et Sidi Diallo) et de plusieurs autres médias privés dont un représentant de Guineematin.

A rappeler que jusqu’à présent, ce journaliste dont la radio est membre de l’URTELGUI (Union des radios et télévisions privées de Guinée) n’a encore pas bénéficié du soutien de son association.

A suivre !

Du TPI de Kaloum, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin