Le centre de santé de Bowounloko, dans la commune urbaine de Labé, a été la cible d’une attaque dans la nuit d’hier, mercredi à ce jeudi, 11 juillet 2019. Des inconnus ont cambriolé la structure sanitaire, emportant une somme de plus de 5 millions de francs guinéens, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants à Labé.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, c’est par la fenêtre que les cambrioleurs se sont introduits dans les locaux du centre de santé de Bowounloko. « Nous sommes venus très tôt ce matin comme nous sommes en campagne de distribution de la CPS, on est venu très tôt donc pour identifier les équipes. Quand on est venu ouvrir la porte du point de vente, on a trouvé que la porte était un peu rabattue. J’ai demandé aussitôt aux stagiaires si l’agent du point de vente des médicaments était déjà là.

C’est en ce moment qu’ils (les stagiaires, ndlr) m’ont dit qu’ils ont trouvé eux aussi trouvé que toutes les portes étaient ouvertes. Directement, j’ai appelé l’agent du point de vente pour lui demander si elle avait fermé les portes avant de rentrer, elle a répondu par l’affirmative en ajoutant qu’elle détient même les clés », a expliqué Dr Diaraye Bah, la chef de l’établissement sanitaire.

En ce qui concerne les pertes subies, Dr Diaraye Bah indique que « pour le moment, c’est un peu difficile d’évaluer les pertes. En tout cas, les recettes du centre de santé, du 1er au 10 juillet 2019, sont estimées à plus de 4 millions, tout est parti. A part cela, une autre somme d’un million de francs de tontine confiée à l’agent du point de vente a été emportée. La somme totale volée peut dépasser les 5 millions de francs guinéens. Seulement, aucun produit pharmaceutique n’a été emporté », a-t-elle laissé entendre.

Aux dernières nouvelles, on apprend que le directeur préfectoral de la santé, Dr Mamadou Hady Diallo, a été saisi de cette affaire. Il a instruit les services de sécurité d’ouvrir une enquête pour tenter de retrouver les auteurs de ce cambriolage.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin