Entamées en début de semaine, les épreuves du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) ont pris fin ce samedi, 13 juillet 2019, sur l’ensemble du territoire guinéen. A l’issue de la dernière épreuve, plusieurs candidats qui ont composé au centre du lycée Donka se sont confiés à un reporter de Guineematin. Ils ont fait le bilan de cet examen national avec des positions quelques fois très divergentes.

Hélène Zoumanigui, élève au collège Salimatou Touré
Hélène Zoumanigui

Hélène Zoumanigui, élève au collège Salimatou Touré, sort avec un sentiment d’espoir de son deuxième examen national depuis qu’elle a commencé à aller à l’école. Cette candidate au BEPC estime que les épreuves se sont bien passées, même si elle a souffert avec le sujet de Biologie. « Dans l’ensemble, le BEPC s’est bien passé. On a travaillé sans être fraudé. Mais, moi j’ai été vraiment collée en Biologie, c’est dans cette matière seulement que j’ai souffert, toutes les autres étaient faciles pour moi.

En ce qui concerne la surveillance, les uns étaient sévères et les autres n’ont pas été sévères. Il y a eu parfois de la communication entre nous mais pas trop. Donc, moi j’espère bien que j’aurai mon BEPC parce que j’ai bien travaillé », a-t-elle confié.

Mandialèn Fabelen du collège Mohamed Barry
Mandialèn Fabelen

Tout comme cette dernière, Mandialèn Fabelen du collège Mohamed Barry a souffert aussi avec l’épreuve de Biologie. Il indique d’ailleurs que ce sujet n’est pas tiré du programme de la 10ème année. « J’ai rencontré des difficultés au niveau de la Biologie et la Géographie. Mais, c’est en Biologie que j’ai eu beaucoup de difficultés. Cette épreuve n’est pas de notre niveau, c’est le programme de la terminale, sciences expérimentales », a-t-il dit.

Habibata Sow
Habibata Sow

Une version démentie par Habibata Sow, venue du collège Sainte Marie. Cette candidate assure que tous les sujets sont issus du programme de la 10ème année. « Les sujets donnés ont été tirés du programme enseigné au cours de l’année scolaire. Donc moi, je n’ai pas rencontré des difficultés cette année. Rien n’était difficile pour moi parce que tout était dans le programme de la 10ème année. Les gens ne comprennent pas bien le français, c’est pourquoi ils ont trop souffert. Sinon, c’était facile car tout a été enseigné en classe », estime la jeune fille.

Taïbou Barry, élève au collège Donka,
Taïbou Barry

Taïbou Barry, élève au collège Donka, souligne aussi que les sujets étaient abordables, mais la surveillance trop serrée. « Les épreuves étaient plus ou moins difficiles. Mais pour moi, tout s’est bien passé. C’est la surveillance qui était très serrée. La surveillance était tellement serrée que personne ne pouvait communiquer avec un autre. Raison pour laquelle, aucun cas de fraude n’a été signalé. C’était trop serré », soutient cette candidate.

Daman Camara, proviseur du lycée Kaporo et délégué du centre du lycée Donka
Daman Camara

Egalement interrogé par Guineematin.com, Daman Camara, proviseur du lycée Kaporo et délégué du centre du lycée Donka, se félicite du climat dans lequel le Brevet d’Etudes du Premier Cycle s’est déroulé dans ce centre. « J’avoue que dans l’ensemble, tout s’est bien passé ici. Il n’y a eu aucun incident, il n’y a pas eu d’anomalie, aucun cas de fraude ou tentative de fraude, ni substitution. Les surveillants aussi ont été à la hauteur. Tout s’est passé dans les normes », a soutenu le délégué.

En ce qui concerne les plaintes de certains candidats par rapport à l’épreuve de Biologie, le délégué dit les avoir entendues. Mais, il assure que le sujet a été effectivement tiré du programme de la 10ème année.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin