Comme partout ailleurs en Guinée, le baccalauréat unique de la session 2019 a débuté ce lundi, 15 juillet, dans la préfecture de Télimélé. C’est au total 511 candidats, dont 209 filles, qui sont inscrits dans la commune urbaine. La cérémonie de lancement officiel a mobilisé les autorités administratives et éducatives à l’Ecole Primaire du Centre, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

préfet de Télimélé, Amadou Sadio Diallo,

Le préfet de Télimélé, Amadou Sadio Diallo, a présidé la cérémonie de lancement officiel du baccalauréat dans la commune urbaine. Dans son adresse aux candidats, monsieur Diallo les a invités à la sérénité et au bon comportement dans la salle d’évaluation. « Chers candidats, mon message est simple. Je vous souhaite bonne réussite au bac. N’ayez pas peur. Le bac, c’est comme une simple composition. Je vous demande d’éviter toute chose qui peut vous compromette. Je souhaite que les premiers au bac sortent de Télimélé », a-t-il dit.

Abondant dans le même sens, Hadja Mariama Ecole Diallo, directrice préfectorale de l’éducation de Télimélé, a insisté sur le respect des principes généraux des examens avant de souhaiter 100% d’admis pour la préfecture. « Ce lundi, nous avons lancé les premières épreuves du bac. Je souhaite que Télimélé obtienne 100% de réussite. L’année passée, en Sciences Expérimentales et Mathématiques, le pourcentage était très élevé en termes de réussite. C’est seulement en Sciences Sociales que le résultat était catastrophique. J’ai l’espoir que mes candidats vont bien sourire. Toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement de l’examen ».

A noter que les 511 candidats de la préfecture de Télimélé sont répartis dans deux centres d’examen : l’Ecole Primaire du Centre, pour les candidats des options Sciences Expérimentales et Mathématiques, et le centre lycée Ley-Wendou pour les candidats des Sciences Sociales.

Avant le démarrage des examens nationaux, la Coordination Internationale pour le Développement de Télimélé (CIDT), avait organisé la troisième édition de la semaine de l’amitié et de la solidarité scolaire. Elle avait mobilisé les candidats des quatre lycées de la préfecture pour les appuyer à travers notamment des séances de révision intensives. La démarche visait à les aider à affronter dans les meilleures conditions les épreuves du bac.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tel: 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin