Dans la préfecture de Boké, comme partout dans le pays, le baccalauréat unique, session 2019, a été lancé ce lundi, 15 juillet. La cérémonie de lancement officiel, présidée par le gouverneur de la région, a eu lieu au lycée Filira, en présence de plusieurs cadres, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les candidats ont rallié très tôt les différents centres d’évaluation de la commune urbaine de Boké. Partout, les responsables scolaires et administratifs ont appelé au respect des règles qui régissent l’organisation des examens en Guinée.

A l’Ecole Primaire du Centre, c’est le préfet qui a procédé à l’ouverture de la première enveloppe contenant la première épreuve. Aboubacar M’Bop Camara a saisi l’occasion pour prodiguer d’utiles conseils aux candidats et aux surveillants. « Soyez sérieux et sereins dans votre activité. Il faut tout faire pour qu’on ait un examen réussi. Et cela, c’est d’abord en empêchant la fraude. La tolérance zéro doit être appliquée à tous les niveaux, et cela, c’est dans l’intérêt de tout le monde, et surtout dans l’intérêt de notre pays », a dit le préfet de Boké.

Après le lancement de la première épreuve, les encadreurs des centres d’examen se sont félicités de la sérénité qui a caractérisé le début de ces évaluations. « On a déjà terminé la première matière et on vient de lancer la deuxième épreuve. Et pour le moment, tout se passe bien, il n’y pas de fausse note. Mon centre a 335 candidats, dont 114 filles », a dit Ibrahima Touré, le délégué de l’Ecole Primaire du Centre.

Pour sa part, Elhadj Dembo Amirou Dramé, directeur préfectoral de l’éducation de Boké par intérim, est revenu sur les statistiques pour sa juridiction. « A Boké, nous avons, pour les Sciences Expérimentales, 681 candidats, dont 272 filles. En Sciences Mathématiques, on a 1471 candidats, dont 138 filles. En Sciences Sociales, le nombre de candidats est de 1521, dont 453 filles. Au niveau du Franco-arabe, nous avons, en Sciences Expérimentales, 4 candidats, dont 1 fille ; en Sciences Sociales, on a 58 candidats, dont 15 filles. C’est ce qui fait un total de 5 825 candidats, dont 864 filles »

Depuis le Kakandé, Abdourahmane N’Diâré Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin