Le préfet de Télimélé a entamé une tournée dans les différentes communes rurales relevant de sa juridiction. C’est dans ce cadre qu’Amadou Sadio Diallo est arrivé dans la localité de Daramagnaki, située à 145 km du chef lieu de la préfecture de Télimélé. La démarche vise à s’enquérir des conditions de vie des populations à la base et du fonctionnement de l’administration dans cette zone minière, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

L’unité et l’entente entre les fils de Daramagnaki, la coupe abusive du bois sont entre-autres sujets au menu de cette visite du préfet dans cette commune rurale.

maire de la commune, Elhadj Thierno Amadou Diallo,
maire de la commune, Elhadj Thierno Amadou Diallo

Dans son discours, le maire de la commune, Elhadj Thierno Amadou Diallo, a tout d’abord souhaité la bienvenue à la délégation avant d’énumérer quelques actions déjà réalisées depuis qu’il est à la tête de la commune. « Vous me permettrez de vous livrer à mi-parcours certains résultats atteints par notre équipe pendant ces 7 mois d’exercice. Au niveau infrastructurel et d’amélioration des conditions de travail, les bureaux de la CR ont été meublés, la salle de conférence ainsi que le centre d’accueil ont été équipés en salon, les chambres du centre d’accueil ont été aménagées. Grâce à nos redevances minières, la CR dispose de microprojets en cours d’exécution. Ce sont: une école de trois salles de classe, une direction et un bloc latrine de 6 cabines à Télébou, dans le district de Kabara; la réalisation d’un poste de santé et d’un forage à Diandian centre, dans le district de Diandian; la réalisation de deux forages, un à Karé, dans le district de Kourakoto, et un dans le district de Madinadian. Au niveau de la prise en charge du personnel, nous avons assuré le paiement des primes des 4 contractuels des centres d’encadrement communautaire, le chauffeur de l’ambulance, le gardien du centre d’accueil », a énuméré le maire de Daramagnaki.

Le préfet de Télimélé, Amadou Sadio Diallo, a remercié et félicité les citoyens de Daramagnaki pour l’accueil chaleureux qui a été réservé à la délégation avant de leur prodiguer d’utiles conseils. « Je suis très heureux de l’accueil que vous nous avez réservé. Je suis préfet aujourd’hui, parce-que vous l’avez voulu. Dieu vous a donné un bijou, vous devez préserver cela. Votre commun rurale est l’une des plus riches du pays, mais vous êtes la plus pauvre. Tout ça, c’est parce que l’entente n’existe pas entre les fils de Daramagnaki. Personne n’œuvre dans le cadre du développement parmi vous tous ici. On n’est pas venu ici pour régler des conflits, plutôt on est venu vous saluer et chercher la bénédiction. Vous devez savoir que la nature nous a tout donné pour que nos forêts soient celles de N’zérékoré. Donc, je vous exhorte de tout faire pour préserver nos forêts », a conseillé monsieur Diallo.

Dans son discours, le préfet s’est également adressé aux citoyens de Kawessi, un district qui cherche à se faire ériger en commune rurale. « Après ici, nous partons à Kawessi. Kawessi veut être une Commune Rurale, c’est vrai. Mais pour le moment, sachez que vous relevez toujours de la CR de Daramagnaki. Vous devez faire beaucoup attention, si non vous allez gâter vos chances. Si vous combattez le maire et le sous-préfet, sachez que, c’est moi que vous combattez. Respectez vos chefs, cela va augmenter vos chances », a-t-il lancé.

La Commune Rurale de Daramagnaki a été érigée en poste administratif en 1957, en arrondissement en 1960, en sous-préfecture en 1984 et en CRD (Commune Rurale de Développement) en 1991. Elle est à vocation essentiellement agro-pastorale. Elle compte 19 districts et couvre une superficie de 1000 km² pour une population de 51 049 habitants, dont 26 950 femmes.

Après l’étape de Daramagnaki centre, la délégation du préfet va poursuivre sa tournée dans le district de Kawessi.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tel: 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin