Après plusieurs heures d’interrogatoire, les agents de la direction de la police judiciaire ont finalement libéré les opposants au troisième mandat dans la soirée de ce mardi, 16 juillet 2019, a appris Guineematin.com du Front national pour la défense de la Constitution.

Sékou Koundouno et Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, rentrent ainsi dormir à la maison avant de reprendre le chemin de la DPJ demain, mercredi, pour la suite de l’interrogatoire.

Selon notre source, le régime Alpha Condé interroge les opposants au troisième mandat sur l’origine des fonds qui leur permet de faire des t-shirts, les raisons de l’impression de ces t-shirts, etc.

Comme on le sait, le président Alpha Condé tient à rester au pouvoir après la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel. C’est pourquoi, il cherche à faire changer la Constitution actuelle. Ce qui l’expose à une opposition des Guinéens qui estiment que même un chef d’Etat doit respecter la Constitution et les lois du pays pour éviter de plonger encore le pays dans l’incertitude.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin