Paul Put, ancien sélectionneur du Syli national

Comme annoncé précédemment, le sélectionneur du Syli national, Paul Put, a été limogé hier, lundi 15 juillet 2019. La Fédération Guinéenne de Football l’a viré pour insuffisance de résultats suite à la débâcle de l’équipe guinéenne à la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019. Au lendemain de l’annonce de cette décision, Guineematin.com a donné la parole à certains citoyens de la capitale guinéenne qui ont réagi à cette décision. Nous vous proposons ci-dessous leurs avis sur la question.

Djibril Sylla, informaticien rencontré à Dixinn Terrasse
Djibril Sylla

Djibril Sylla, informaticien rencontré à Dixinn Terrasse : la décision que le ministère des sports et la Féguifoot ont prise concernant le limogeage de Paul Put, c’est une bonne décision à mon avis. Vous avez vu ce qui s’est passé en Egypte à la Coupe d’Afrique des Nations. La sélection que l’entraîneur a envoyée était une mauvaise sélection. Un entraîneur qui a fait combien de matchs et qui n’a toujours pas son onze type. Il ne fait que faire des changements à chaque match. Chaque match, c’est un autre classement. Ce n’est pas bon. Donc, pour moi, la décision que le président de la Fédération Guinéenne du Football, monsieur Antonio Souaré a prise, vraiment c’est une bonne décision. En ce qui concerne la suspension des personnes supposées être impliquées dans la fraude au niveau du Syli cadet, je suis d’accord avec monsieur Antonio Souaré là aussi. Parce que tous ces gens y compris l’entraîneur sont intéressés par ce problème de falsification des passeports des deux joueurs mis en cause. Pour moi, ils doivent même être radiés du football guinéen parce qu’ils ont fait perdre la nation comme ça.

Issiaga Fadiga, ancien entraîneur adjoint du Horoya AC
Issiaga Fadiga

Issiaga Fadiga, ancien entraîneur adjoint du Horoya AC : connaissant monsieur Antonio Souaré, personnellement je ne suis pas étonné et je ne suis pas surpris. Je savais qu’il allait prendre cette décision parce que c’est un monsieur qui met tout à la disposition du football guinéen. Donc, il ne peut pas se permettre à trainer avec des gens comme ça. Si ça ne va pas, il prend sa décision. Pour les U17, je trouve la sanction très bien. La solution c’est ça, et trop c’est trop. Il est venu pour aider la fédération. Mais, il y a des gens aussi qui ne sont jusqu’à présent pas correctes, c’est des malhonnêtes. Donc, c’est des gens à sanctionner et à renvoyer.

Mamadou Sylla, sociologue de formation
Mamadou Sylla

Mamadou Sylla, sociologue de formation : compte tenu du bilan de la Coupe d’Afrique des Nations passée, il fallait remercier l’entraîneur parce que son équipe n’était pas à la hauteur. Une équipe, c’est d’abord la cohésion. Mais, on a constaté qu’il n’y avait pas de cohésion entre nos footballeurs. On dirait des mercenaires réunis. Donc, c’était normal de remercier Paul Put. On doit maintenant chercher à renforcer les capacités de nos entraîneurs locaux pour qu’ils puissent gérer notre équipe nationale. Ensuite, qu’on trouve un centre pour former nos jeunes joueurs pour qu’ils puissent évoluer ensemble dans la cohésion. Cela nous permettra d’avoir une équipe solide, capable de gagner parce que ça trouvera que les joueurs se connaissent et sont soudés les uns des autres.

Camara Sékou

Sékou Camara : moi, je trouve que ces sanctions sont inutiles. Nous voulons savoir d’abord où sont passés tous les fonds déboursés pour la participation de notre équipe nationale à la CAN 2019. Il faut que le ministère des sports et la Féguifoot nous disent comment tout cet argent a été utilisé. L’élimination de la Guinée, je ne pense pas que ça soit la faute à Paul Put. Je pense que c’est l’administration et la fédération guinéenne de football qui en sont responsables. On a appris même que certains joueurs ont été imposés à l’entraîneur. Donc moi je ne suis pas d’accord avec le limogeage de Paul Put.

Propos recueillis par Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : (00224) 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin