Jacques Lamah, étudiant en Licence 2 Anglais à l’Université de N’Zérékoré, s’est substitué à son jeune frère, Cécé Patrice Lamah, candidat au baccalauréat pour la session 2019.

Appréhendé il y a deux jours par des surveillants au centre d’examen EP/Daninè, dans la commune urbaine, Jacques Lamah a été mis aux arrêts, déposé au commissariat de police et déféré au tribunal. Son procès s’ouvre aujourd’hui même, jeudi 18 juillet 2019, au tribunal de N’Nzérékoré, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon nos informations, c’est le mardi 16 juillet 2019 que Jacques Lamah, étudiant de son état, a été mis aux arrêts dans une salle d’évaluation du baccalauréat. Il était entrain de se faire évaluer en lieu et place de son frère, Cécé Patrice Lamah. Ce candidat est élève du groupe scolaire Baïlo Barry 2, option Sciences Sociales, détenteur du PV 43317.

Le présumé fraudeur, âgé d’une vingtaine d’années, a été appréhendé dans la salle N°2 du centre Ecole Primaire Daninè, après avoir composé dans les deux matières de la première journée.

Suite à une plainte du directeur préfectoral de l’éducation, Moussagbè Diakité, Jacques Lamah a été déposé au commissariat central de police de N’Zérékoré, puis déféré au tribunal de première instance de N’Zérékoré.

Jacques Lamah doit comparaitre ce jeudi, 18 juillet 2019, à la barre du TPI de N’Nzérékoré pour répondre de ses actes.

Affaire à suivre !

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin