image d’archive

Kerfala Camara, ouvrier de profession, est un récidiviste dans le vol de bétail. Ce citoyen domicilié à Coyah, a été appréhendé en flagrant délit de vol de deux chèvres au quartier Foula Madina, dans la commune de Ratoma. Il a répondu de ses actes dans la journée d’hier, mercredi 17 juillet 2019, devant le tribunal correctionnel de Dixinn, délocalisé à la mairie de Ratoma, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Kerfala Camara est poursuivi pour avoir volé deux chèvres appartenant à Ousmane Mansaré, éleveur de son état. Selon nos informations, ce cas de vol a eu lieu le lundi 8 juillet dernier au quartier Foula Madina. Kerfala Camara a été appréhendé par la foule, roué de coups, remis à la police avant d’être placé sous mandat de dépôt le même jour.

Appelé à la barre, Kerfala Camara a reconnu les faits de vol pour lesquels il est poursuivi. Seulement, il a laissé entendre que c’est sa première fois de se livrer à de tels actes, mêmes si le plaignant l’accuse d’être auteur du vol de ses 35 têtes de chèvres. « Ce jour, je suis venu trouver les enfants en train de jouer au ballon. J’ai demandé aux enfants si les chèvres leur appartiennent. Ils ont répondu par la négative. C’est ainsi que les enfants m’ont aidé à attraper deux chèvres. Je les ai attachées pour les maîtriser. En cours de route, j’ai rencontré un vieux qui m’a demandé si les chèvres sont à moi. Je lui ai dit oui. Après, j’ai continué mon chemin. Quand je suis arrivé au niveau de la grande route, les jeunes et les enfants sont venus m’interpeller. Ils m’ont bastonné avant de me conduire au commissariat. Mais, c’est ma première fois de voler des chèvres dans ce quartier-là. Auparavant, j’avais volé des chèvres dans d’autres quartiers, notamment à Gomboya et à Yattayah. Mais, dans cette zone où on m’a mis aux arrêts, c’est ma première fois de le faire », a expliqué le prévenu.

Par contre, Ousmane Mansaré soutient mordicus avoir été victime de vol à plusieurs reprises. Il a laissé entendre qu’il a été victime de vol de 35 bêtes, dont 9 moutons tout en accusant Kerfala d’en être l’auteur. « Je suis éleveur. Chaque mois, on me vole au moins trois têtes de chèvres. J’ai perdu 35 animaux, dont 9 moutons, tous enlevés par Kerfala Camara. Aujourd’hui, je lui réclame mes 35 animaux. Chaque tête coûte au moins 500 mille francs guinéens », a réclamé le plaignant à la barre.

Après avoir écouté les explications des deux parties, le procureur Boubacar 1 Bah a demandé au tribunal de retenir le prévenu dans les liens de la culpabilité des faits de vol « en le condamnant à 6 mois d’emprisonnement ferme. Ensuite, de prendre en compte les réclamations de la partie civile tout en constatant que les deux chèvres ont été restituées au plaignant », a requis le procureur.

Finalement, le tribunal a mis le dossier en délibéré pour décision être rendue le mercredi, 24 juillet 2019.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin