Docteur Thierno Mamadou Chérif Diallo, médecin légiste

Il existe désormais deux médecins légistes reconnus par la loi en Guinée. Docteur Thierno Mamadou Chérif Diallo vient s’ajouter au Professeur Hassan Bah dans ce domaine. Ce nouvel auxiliaire de justice a prêté serment ce vendredi, 19 juillet 2019, devant la Cour d’Appel de Conakry, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Mamadou Aliou Dramé, président de la Cour d'Appel
Mamadou Aliou Dramé, président de la Cour d’Appel de Conakry

Ce médecin est en service au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Donka. Il vient porter à deux le nombre de médecins légistes dûment reconnus dans notre pays et qui vont prêter main forte à la justice guinéenne dans la recherche de la vérité sur certains dossiers. Avant d’entrer en fonction, Dr Thierno Mamadou Chérif Diallo a juré devant le président de la Cour d’Appel de Conakry, Mamadou Aliou Dramé, de « travailler avec loyauté et responsabilité avec les autorités judiciaires du pays ».

Au terme de la cérémonie de prestation de serment, le médecin s’est prononcé au micro d’un reporter de Guineematin.com qui était sur place. « C’est un sentiment de joie, de satisfaction surtout de devoir envers mes maîtres et la nation qui m’anime aujourd’hui. C’est un grand jour pour moi. Je voudrais ici exprimer l’immensité de la joie qui m’habite aujourd’hui, mais aussi dire que je n’oublie pas le sens de responsabilité de cette prestation de serment qui consiste à exercer le travail avec beaucoup plus de responsabilité. Être médecin légiste signifie être auxiliaire de justice, être une interface entre la médecine et le droit. Donc nous sommes souvent requis par les autorités judiciaires pour contribuer à éclairer les décisions de justice. Cela veut dire que c’est une grande responsabilité parce que nous contribuons à rendre justice. Donc il s’agit d’exercer ce métier avec toute responsabilité mais aussi avec le sens du devoir », a déclaré le deuxième médecin légiste assermenté en Guinée.

A noter que les médecins légistes assermentés sont chargés de faire l’autopsie en cas de meurtre, blessure, viol, etc. afin d’aider les magistrats à rendre justice dans un dossier criminel. Une tâche à laquelle, le Professeur Hassan Bah, jusque-là seul dans ce domaine en Guinée, sera épaulé désormais par le Dr Chérif Diallo.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com
Tél. : 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin