Le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, Mouctar Diallo souhaite la réalisation des travaux de construction et d’équipement d’un atelier moderne à Safatou, dans la commune urbaine de Labé. Soutenu par les autorités communales, ce projet de 5 milliards de francs guinéens a été initié par le directeur général de l’entreprise « FAPEL-Guinée », Aguibou Barry, spécialisée dans la fabrication de pompes à eau et de meubles métalliques de toutes sortes, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers le reportage vidéo ci-dessous.

C’est justement pour témoigner de son soutien au jeune entrepreneur, Aguibou Barry, que le ministre Mouctar Diallo s’est rendu hier, jeudi 18 juillet 2019, dans les installations de cette fabrique à N’diolou, dans la commune urbaine de Labé.

Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse

« Nous sommes venus là pour constater l’important travail qui est en train d’être fait par la FAPEL, dirigée par monsieur Aguibou Barry, grand entrepreneur qui a fait preuve de créativité et d’innovation. Il a d’ailleurs eu beaucoup de prix ici en Guinée et à l’extérieur. Ce qui démontre tout son talent, qui valorise l’artisanat guinéen qui va au-delà même de nos frontières. Ça montre encore une fois que les guinéens ont du talent. Dans le cadre donc de cette visite nous sommes en train d’appuyer la signature d’un contrat dans le cadre du partenariat public-privé pouvant permettre à la FAPEL de bénéficier d’un financement à hauteur de 5 milliards. Ce qui peut renforcer son entreprise et lui donner plus de possibilités. Vous avez vu ce qu’il est en train de produire, c’est extraordinaire. Ces œuvres n’ont rien à envier aux œuvres fabriquées ailleurs », a expliqué le ministre Mouctar Diallo.

Satisfait de l’originalité des produits de « FAPEL Guinée », le ministre de la jeunesse estime que soutenir ce jeune entrepreneur, c’est contribuer de la façon la plus éloquente et la plus efficace à la protection de l’environnement en luttant contre la coupe abusive du bois d’œuvre. « On peut tous trouver ici- je dirais d’ailleurs en bonne qualité- non seulement le design est très beau, mais aussi il est en métal. Ça nous permet aussi de prendre en compte l’aspect environnemental. Aujourd’hui, l’usage abusive du bois participe dangereusement à dégrader notre environnement », a-t-il ajouté.

Selon le ministre Mouctar Diallo, « FAPEL Guinée » est une entreprise citoyenne qui s’inscrit aussi dans le cadre de la création de l’emploi et de la lutte contre le chômage. « En innovant, en créant, FAPEL Guinée est en train de contribuer à créer beaucoup d’emploi des jeunes, donc à lutter contre la délinquance juvénile, contre l’exode rural, la migration irrégulière et aussi contribue à la création même des richesses pour la préfecture et la mairie, à travers les impôts et taxes », a-t-il insisté.

Aguibou Barry de Fabel
Aguibou Barry

En recevant cette délégation ministérielle, le jeune Aguibou Barry a indiqué que ce projet de 5 milliards de francs guinéens qu’il est au point de décrocher avec l’appui du Ministère de la jeunesse va permettre de développer surtout des activités de formation. « Aujourd’hui, FAPEL, avec vraiment l’appui du Ministère et ses partenaires, va développer une technologie, à travers cette unité de production qui est une première en Guinée, je veux dire en Afrique, parce que nous allons non seulement produire les pompes et ces meubles que nous allons développer en Guinée et exporter ailleurs », a confié Aguibou Barry.

Compte tenu de son impact sur le développement socio-économique de la préfecture de Labé, le projet a fait l’objet d’un échange fructueux entre le ministre de la jeunesse, le préfet, Safioulahi Bah, le maire de la commune urbaine, Aliou Laly Diallo, et les partenaires financiers.


De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Contacts : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin