Les épreuves du baccalauréat unique, session 2019, ont pris fin ce vendredi, 19 juillet sur l’ensemble du territoire national. Au sortir de la dernière épreuve, certains candidats et surveillants de Boffa ont réagi au micro du correspondant de Guineematin.com dans la préfecture. Ils saluent le climat dans lequel se sont déroulées les épreuves et assurent qu’il n’y a pas de fausse note.

Ça y est. Tous les élèves guinéens sont désormais en vacances. Le baccalauréat unique, dernier examen national de l’année, s’est achevé ce vendredi dans le pays. A Boffa, plusieurs candidats sont sortis, satisfaits, de ces épreuves. C’est le cas de Sékou Sylla. Cet élève indique que les sujets étaient abordables mais il trouve que la surveillance était très sévère.

« Quand on révise bien, on n’a pas de problème pour traiter les sujets. Mais, quand on ne révise pas, là on ne pourra pas s’en sortir. Pour moi, les sujets étaient vraiment abordables. Seulement, les surveillants ne nous a pas permis de communiquer », a témoigné ce candidat.

De son côté, un surveillant qui s’est exprimé sous anonymat, salue le climat dans lequel le baccalauréat s’est déroulé à Boffa. Pour lui, s’il n’y a pas de fraudes ni d’éliminations dans cette ville, c’est parce que chacun a respecté les consignes.

« A Boffa, tout s’est déroulé dans le respect strict des principes et règles régissant les examens nationaux. Il n’y a eu aucune fausse note. Les candidats et les surveillants, tout le monde s’est bien comporté du début à la fin des épreuves. C’est pourquoi il n’y a pas eu de fraude, encore moins de candidats ou de surveillants exclus », a dit l’enseignant.

A rappeler qu’ils étaient au total 547 candidats au baccalauréat unique de cette année dont 189 filles dans la préfecture de Boffa. Ces candidats croisent les doigts en attendant les résultats qui devraient, en principe, intervenir deux semaines après la dernière épreuve.

De Boffa, François Donat Bangoura pour Guineematin.com

Tél. : 655 13 08 13

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin