Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, Mouctar Diallo était ce vendredi, 19 juillet 2019, l’hôte des populations de la Commune Rurale de Sannoun, dans la préfecture de Labé où il a présidé la cérémonie de lancement d’un atelier de formation de jeunes leaders sur les pratiques familiales essentielles (PFE), rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers le reportage vidéo ci-dessous.

La salle des actes de la mairie de Sannoun, dans la préfecture de Labé a abrité ce vendredi, 19 juillet 2019, la cérémonie de lancement d’une session de formation de 13 jeunes issus des associations locales sur les pratiques familiales essentielles, grâce à un appui financier de l’Unicef.

« Il a été constaté des dynamismes locaux dans certaines communes de convergence avec l’existence des plateformes de jeunes. Ces plateformes ont encore besoin d’appui, mais il n’en demeure pas moins que ces jeunes sont actifs et sont en train de prendre des initiatives encourageantes qui vont de la réfection des routes au nettoyage des lieux publics en passant par la sensibilisation des communautés » a expliqué la cheffe du bureau régional de l’Unicef en Moyenne Guinée, Madina Atché.

commune rurale de Sannoun, Amadou Habib Diallo
Amadou Habib Diallo, commune rurale de Sannoun

Cette initiative qui favorise un changement de comportement au sein des communautés villageoises a vivement été saluée par les populations locales. « C’est le moment et le lieu d’exprimer en toute gratitude à tous les partenaires techniques et financiers, particulièrement à l’Unicef et à son excellence le Professeur Alpha Condé et son gouvernement pour ses efforts inlassables déployés en faveur du développement de nos communes » a déclaré le maire de la commune rurale de Sannoun, Amadou Habib Diallo.
Pour sa part, le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah a invité la couche juvénile à s’impliquer effectivement dans la mise en œuvre de ce programme initié par le gouvernement guinéen et soutenu par l’Unicef.

Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse
Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse

Selon le ministre de la jeunesse, Mouctar Diallo qui a présidé la cérémonie, en plus du concept ANAFIC, cette activité de formation et de sensibilisation sur les pratiques familiales essentielles vise à améliorer les conditions de vie des populations de Sannoun en générale, celles des femmes, des enfants et des jeunes, en particulier.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin