La Fondation Solidarité Féminine, en collaboration avec l’ambassade Sud-africaine et MTN Guinée, a offert des vivres à des élèves orphelins ce jeudi, 18 juillet 2019, à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia. C’était à l’occasion de l’an 101 de la naissance de Nelson Mandela, dénommé « Mandela Day ».

Cette cérémonie de remise s’est déroulée en présence de certains ambassadeurs, des responsables des écoles d’orphelins et un représentant du ministère de l’Action Sociale, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette action humanitaire, organisée par la fondation Solidarité Féminine, a consisté à apporter des vivres aux personnes démunies, notamment à des élèves orphelins de Conakry. Ces vivres sont constitués, entre-autres, de sacs de riz, de bidons d’huile, de boites de tomates, de cubes Maggi, de boites de mayonnaise, de sacs de sucre…

Hadja Maimouna Yombouno, présidente de la fondation Solidarité Féminine,
Hadja Maimouna Yombouno, présidente de la fondation Solidarité Féminine

Pour Hadja Maimouna Yombouno, présidente de la fondation Solidarité Féminine, cette cérémonie avait pour objectif de faire la promotion de l’humanisme à travers le monde. « Elle a pour objectif, comme l’avait souligné Nelson Mandela sa vie durant, c’était pour la cause humanitaire, la cause de la justice. Aujourd’hui, c’est l’occasion pour la fondation, en partenariat avec l’Afrique du Sud, qui contribue à travers les entreprises sud-africaines, à mobiliser les dons pour donner aux orphelinats. Et c’est ce que nous sommes en train de faire. Notre objectif, c’est aller prendre à ceux qui en ont et remettre à ceux qui sont dans le besoin. Nous avons visité les orphelinats qui vivent dans des situations de précarité. C’est ce que nous faisons et voilà aujourd’hui comment elle a été bien célébrée. Ça a été vraiment une cérémonie belle, avec la présence du doyen du corps diplomatique, l’ambassadeur de l’Algérie. Chacune de ces personnalités a rendu hommage à Nelson Mandela », a-t-elle expliqué.

Son Excellence M M MDINGI, ambassadeur de l’Afrique du Sud en Guinée,
Son Excellence M M MDINGI, ambassadeur de l’Afrique du Sud en Guinée

Dans son discours, Son Excellence M M MDINGI, ambassadeur de l’Afrique du Sud en Guinée, s’est réjoui de sa présence à cette cérémonie avant d’inviter les communautés à œuvrer dans de actions humanitaires. « C’est un honneur et un grand privilège d’être parmi vous aujourd’hui pour rendre hommage à notre père et icône africaine, Nelson Mandala. Aujourd’hui est un jour où tout un chacun est appelé à passer 67 minutes de son temps à poser des actes de bienfaisance pour les démunis, dans le sens d’apporter un changement, d’améliorer les conditions de vie du monde entier. Chaque 18 juillet, les sud-africains et la communauté internationale rendent hommage à notre icône internationale, Nelson Mandela ».

Pour sa part, Césaire Togba, représentant de la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance à cette cérémonie, a salué et encouragé cette initiative. « Après avoir écouté très attentivement ceux qui sont intervenus autour de l’icône mondiale, en la personne de Nelson Mandela, le ministère en charge de l’Action Sociale est très fier, à travers ma personne, d’être à vos côté ce matin. Je voudrais remercier la fondation Solidarité Féminine. Pour notre part, nous avons un devoir de mémoire, nous avons une exigence de résultat. Nous avons, parmi le mois qui est consacré à l’enfant guinéen, c’est-à-dire aux moins de 18 ans, une journée à laquelle encore nous accordons une importance capitale. Je voudrais remercier et encourager les organisateurs de cette initiative d’avoir œuvré dans le sens de l’humanisme à l’endroit de l’enfant guinéen », a laissé entendre monsieur Togba.

Les écoles bénéficiaires de ces dons n’ont as caché leur satisfaction devant le geste de la fondation Solidarité Féminine. Selon Abraham Simakan, le fondateur de l’orphelinat Jeunes en compassion, situé à Sonfonia gare, dans la commune de Ratoma, « le sentiment qu’on a eu ce matin, c’est un sentiment merveilleux. Un sentiment qui m’a vraiment donné la joie, moi et tous mes orphelins aussi. Ce qui s’est passé, c’est l’amour et puis, ils ont parlé de comment il faut aimer les enfants. En même temps, on donne le riz et les tomates, plein de choses aux enfants. Actuellement, tout le monde sait comment le temps est dur. Nous partons avec la joie ».

A rappeler que la fondation Solidarité Féminine est à sa quatrième cérémonie de remise de dons aux enfants orphelins en Guinée.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin