Dr.Mamadou Oury
Bah Ousmane

« A Jammat Al Sunna, c’est Elhadj Boubacar Kankalabé Diallo qui était le Président. Après son décès, en 2012, je suis venu à la tête de l’organisation. Deux mandats après, comme chez nous on est contre le 3ème mandat, j’ai passé la main à Cheick Oumar Barry, qui est actuellement le président. C’est pourquoi, notre organisation est respectée. Elle œuvre pour la paix, la quiétude et l’unité nationale. En tant que citoyens, c’est ce que nous souhaitons pour notre pays. Nous voulons d’un Etat de droit, où chaque citoyen est soumis à la loi, jouit de ses droits en toute circonstance et respecte ses obligations citoyennes ».

C’est en partie ce qu’a déclaré le très célèbre leader religieux, Dr Mamadou Oury Barry, à l’occasion d’une visite que lui a rendu récemment Elhadj Bah Ousmane, président de l’UPR et ministre conseiller personnel du président Alpha Condé, à son domicile. Après la publication du compte rendu de cette rencontre sur Guineematin.com, l’islamologue a contacté notre rédaction pour apporter des précisions sur ces propos.

« Je pense que mes propos n’ont pas été bien compris. Je tiens donc à préciser les choses. J’ai effectivement dit que nous à Jammat Al Sunna (organisation religieuse dont il est membre, ndlr), on est contre le troisième mandat. Mais, cela n’a aucun lien avec le débat autour d’un troisième mandat pour le président de la République. Nous, ce débat ne nous intéresse pas. Nous sommes des religieux, nous ne parlons pas de politique », a indiqué le Sheikh, Dr Mamadou Oury Barry.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin