Thierno Hassan Barry, frère aîné de Mamoudou Barry, le jeune enseignant-chercheur à l’université de Rouen tué en fin de semaine dernière en France, a réagi à ce meurtre. Il s’est exprimé au micro d’un journaliste de Guineematin.com qui s’est rendu dans son village natal, situé dans la sous-préfecture de Dounet (Préfecture de Mamou). Il regrette « une perte énorme » pour sa famille.

Thierno Hassane Barry, frère de feu Mamoudou Bolaro Barry
Thierno Hassane Barry, frère de feu Mamoudou Bolaro Barry

Après la mère de Mamoudou Bolaro Barry, notre envoyé spécial à Boloroyah, son village natal, a rencontré son grand frère. Pour lui, c’est le baobab de sa famille qui vient tomber. « La mort de Mamoudou Barry a été pour nous une perte énorme, il a toujours joué sa partition dans la famille. L’année passée, il a envoyé notre maman pour des soins en France. Au mois de Ramadan passé, il a envoyé du sucre pour tous les éléments de la famille. Il était mobilisateur, réconciliateur, il était à la place de notre papa. Je ne peux dénombrer l’utilité de mon jeune frère Mamoudou. Il partage ses biens avec les autres. Ses amis me respectent à cause de lui. Chaque mois, il nous envoie quelque chose. Nous prions Allah de l’agréer dans son paradis éternel », a-t-il dit, les larmes aux yeux.

Alpha Mamoudou Barry, ami de feu Mamoudou Bolaro Barry
Alpha Mamoudou Barry, ami de feu Mamoudou Bolaro Barry

Abondant dans le même sens, Alpha Mamoudou Barry, ami d’enfance de Mamoudou Bolaro Barry, parle d’une grande perte. Et, il ne tarit pas d’éloges à l’endroit du défunt. « Dr Mamoudou Barry est un collègue. Nous étions ensemble ici dans cette école que vous voyez devant vous, qui est aujourd’hui complètement délabrée. C’est ici qu’il fut scolarisé en 1994. Notre maître monsieur Daffé nous a formés ici. Il a fait de brillantes études ici à Bassambayah, puis à Cabral et au lycée Elhadj Aboubcar Doukouré de Mamou en étant toujours major de sa promotion. Quand il est parti également en France, il a continué à briller là-bas aussi.

Dr Mamoudou Barry, paix à son âme, amine !

Mamoudou Barry était un homme pieux qui maîtrisait parfaitement le coran et plusieurs autres livres islamiques. Je n’ai jamais rencontré Mamoudou Barry dans une boite de nuit. Sa mort est une grande perte pour sa famille et ses amis. Car il était un cadre modèle, un guide éclairé, une source d’inspiration pour nous ses amis. Nous regrettons qu’il soit tué de la sorte au printemps de sa vie. C’est une grande personnalité que nous attendions, mais Dieu a décidé ainsi. Nous prions Allah de l’agréer dans son paradis éternel », a-t-il lancé.

Les habitants du village de Bolaroyah souhaitent que le corps de leur valeureux fils soit rapatrié afin qu’il soit enterré dans la localité.

De Boloroyah (Mamou), Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tél. : 657343939/625698919

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin