Honorable Jamesdine Baldé, élu de la liste nationale de l'UFDG
Honorable Jamesdine Baldé, élu de la liste nationale de l’UFDG

« Vous devez savoir que la modification de la constitution et le troisième mandat sont de même père et de même mère. Le régime d’Alpha Condé veut qu’Alpha soit président à vie, c’est sa volonté et c’est ça son souhait. Il modifie la constitution juste pour se présenter en 2020. Nous n’accepterons jamais cela, nous voulons l’alternance en Guinée…».

Les députés de l’UFDG originaires de la préfecture de Télimélé séjournent actuellement dans cette ville. Ils ont mis l’occasion à profit pour échanger avec l’exécutif communal et les structures locales du parti, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Les honorables Dian Baïlo Diallo, député uninominal de Télimélé, et Jamesdine Baldé, député élu sur la liste nationale de l’UFDG et originaire aussi de la préfecture, ont profité des vacances parlementaires pour se rendre dans la cité d’Alpha Ibrahima Kola. Ils en ont profité pour rencontrer l’exécutif de la commune urbaine, dont les membres sont issus de leur formation politique, mais aussi les structures locales de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Younoussa Goulgoul Diallo, maire de la commune urbaine de Télimélé

Au cours de cette assemblée générale, le maire de Télimélé Younoussa Gougoul Diallo, a fait le point des activités réalisées et celles en cours depuis l’installation du conseil communal qu’il dirige.

« Je suis très content aujourd’hui du fait que nos députés nous ont donné la parole pour une large information sur ce que nous avons eu à faire depuis notre installation. Après notre installation, en premier lieu, nous avons peint le bâtiment qui abrite les bureaux de la commune parce que ça faisait plus de 10 ans que ce bâtiment est laissé pour compte. Nous avons ouvert des routes dans certains quartiers de la commune ; nous avons démarré la construction d’un poste de santé à Niabely et d’une école à Guémé à travers le financement de l’ANAFIC.

A travers un don de la CBG, nous construisons aussi 4 salles de classe au collège Kolly et des latrines en ce moment. Nous avons aussi fait un point de vente de viande de deux cabines au marché central pour permettre aux citoyens de se procurer facilement de la viande. Nous avons trouvé également des outils informatiques qui nous permettent de faire nos documents dans nos locaux. Parce qu’on était obligé d’aller dans en ville pour imprimer tous nos documents alors que certains doivent être confidentiels », a indiqué l’autorité communale.

Un bilan d’environ 8 mois d’exercice que les députés n’ont pas manqué d’apprécier positivement. « Nous félicitons le maire de la commune urbaine de Télimélé et l’ensemble des conseillers. Au nom du président Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, chef de file de l’opposition guinéenne, nous remercions le maire suite à ce brillant compte rendu qu’il a eu faire et ce que nous avons vu de nos propres yeux. Il a montré qu’il est le maire de tous les citoyens de la commune urbaine de Télimélé.

Comme a indiqué le maire, tout le monde doit savoir qu’un maire n’est pas l’adjoint d’un préfet ou d’un sous-préfet. Le maire représente les populations de sa collectivité et il le fait en se référant au code des collectivités qui est une loi votée par l’Assemblée nationale pour pouvoir développer et assister sa commune. Il a un mandat et il doit rendre compte dans 5 ans. Nous lui demandons et nous l’invitons à poursuivre cet élan qu’il a aujourd’hui », a déclaré l’honorable Jamesdine Baldé.

Honorable Jamesdine Baldé, élu de la liste nationale de l'UFDG
Honorable Jamesdine Baldé, élu de la liste nationale de l’UFDG

Le député de l’UFDG a évoqué aussi le débat en cours autour du projet de nouvelle constitution que le pouvoir veut soumettre à un référendum. Il a expliqué aux responsables locaux de son parti que contrairement à ce que tente de faire croire le pouvoir, ce projet vise à octroyer un troisième mandat au président Alpha Condé. Ce à quoi Jamesdine Baldé les invite à s’opposer catégoriquement.

« Vous devez savoir que la modification de la constitution et le troisième mandat sont de même père et de même mère. Le régime d’Alpha Condé veut qu’Alpha soit président à vie ; c’est sa volonté et c’est ça son souhait. Il modifie la constitution juste pour se présenter en 2020. Nous n’accepterons jamais cela, nous voulons l’alternance en Guinée. La constitution lui donne la possibilité de faire deux mandats et laisser pour un autre. C’est pour cela que les partis politiques se sont retrouvés avec la société civile pour empêcher sa volonté », a dit le parlementaire.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin