Kankan : les membres du conseil local de sécurité outillés en prévention de la délinquance

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les membres du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) de Kankan viennent d’être outillés sur leurs rôles et responsabilités. La formation qui a duré trois jours, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Partenaire pour la sécurité en Guinée : la réforme de la police au service du citoyen ». Un projet financé par le Département d’Etat Américain et exécuté par les ONG Parters Global, Coginta et le CECIDE, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à Kankan.

Abdoulaye Dalaba Diallo, chargé des programmes dans l’ONG COGINTA
Abdoulaye Dalaba Diallo, chargé des programmes dans l’ONG COGINTA

Selon Abdoulaye Dalaba Diallo, chargé des programmes dans l’ONG COGINTA et l’un des formateurs, l’objectif de cet atelier est d’amener les membres du CLSPD à mutualiser leurs efforts avec les services de sécurité pour prévenir et lutter contre la délinquance et la criminalité dans la ville de Kankan. Il indique que « la formation a porté sur plusieurs chapitres. Le premier, c’était par rapport à la définition des concepts tels que la police de proximité, le diagnostic local de sécurité, mais aussi les activités à mener pour regrouper les informations autour de la sécurité dans les quartiers.

Le deuxième chapitre a porté sur la composition et le fonctionnement du CLSPD. Le troisième chapitre, c’était sur le rôle et les attributions des membres du CLSPD, le quatrième chapitre était sur les phases de travail du CLSPD et enfin le cinquième chapitre, lui, a porté sur les outils que nous avons développés pour permettre au CLSPD de bien faire le diagnostic local de sécurité de sécurité et les plans locaux de sécurité. Nous sommes satisfaits du déroulement de la formation parce que dès le premier jour, tous les membres du CLSPD ont répondu présent », a-t-il dit.

Abdoulaye Sanoh, commissaire de la police urbaine de Kankan
Abdoulaye Sanoh, commissaire de la police urbaine de Kankan

Ce conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance comprend différentes couches socioprofessionnelles de la ville, mais aussi les services de sécurité. Aux dires du commissaire de la police urbaine de Kankan, Abdoulaye Sanoh « le rôle de la police va être très important. Vous savez, en matière de sécurité, la police est en premier plan en République de Guinée. La police doit être à l’épicentre pour surveiller tout. Le rôle du commissaire central en que rapporteur du CLSPD, doit être un rôle primordial. Parce qu’il peut même s’exprimer à la place du maire pour donner tous les programmes en matière en matière sécuritaire au niveau de la commune », souligne l’officier de police.

Mory Diakité, maire de la commune urbaine de Kankan
Mory Diakité, maire de la commune urbaine de Kankan

De son côté, Mory Diakité, le maire de la commune urbaine de Kankan, s’est réjoui de la tenue de cette formation. Il se dit rassuré que ce conseil va jouer son rôle pour assurer la sécurité dans la ville. « Nous avons fait la formation, tous les membres étaient présents, nous savons désormais comment ce conseil doit fonctionner dans l’esprit du ministère de la sécurité. Nous sommes convaincus que la formation qui a été donnée par COGINTA avec les partenaires au développement en matière de sécurité a été suivie avec intérêt. Nous les rassurons qu’à Kankan nous allons travailler », a dit le maire de Kankan.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : 00 224 627 24 13 24

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS