Monsieur Kéléfa Sall, ancien président de la Cour Constitutionnelle, est décédé dans la matinée de ce samedi 27 juillet 2019, à son domicile à Taouyah, dans la commune de Ratoma.

Selon un membre de la famille, interrogé sur place par un reporter que Guineematin.com a dépêché à son domicile, l’ancien président de la Cour Constitutionnelle est resté malade depuis un bon moment et que c’est à la maison qu’il a rendu l’âme.

Marié à deux femmes et père de cinq filles, Kéléfa Sall a été évincé de la Cour Constitutionnelle à cause de son opposition à un tripatouillage de la Constitution en République de Guinée.

« La conduite de la Nation doit nous réunir autour de l’essentiel. Ne nous entourons pas d’extrémistes, ils sont nuisibles à l’Unité nationale. Évitez toujours les dérapages vers les chemins interdits en démocratie et en bonne gouvernance. Gardez-vous de succomber à la mélodie des sirènes révisionnistes. Car, si le peuple de Guinée vous a donné et renouvelé sa confiance, il demeure cependant légitimement vigilant… », avait notamment dit Kéléfa Sall, à l’occasion de la prestation de serment du président Alpha Condé pour son deuxième et dernier mandat, le 14 décembre 2015.

A suivre !

Assatou Sow est à Taouyah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin