Fermeture de l’EDG de Kankan : les jeunes donnent 72 heures à la société

Les jeunes de Kankan acceptent une trêve mais n’abandonnent pas leur protestation contre l’antenne locale de l’EDG. Cela, malgré la condamnation de plusieurs travailleurs de la société reconnus coupables de vol de carburant et le déploiement de nouveaux groupes électrogènes.

Les jeunes entendent exiger toujours la fermeture de la société à défaut d’une fourniture régulière du courant électrique. Cette décision a été prise au cours d’une réunion de concertation tenue à la maison des jeunes de la ville dans la matinée de ce lundi, 29 juillet 2019, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Après plusieurs jours de fermeture de la centrale thermique de Kankan par les jeunes qui dénoncent l’incapacité de l’Electricité De Guinée à fournir régulièrement le courant à la ville, le ministère de l’énergie a déployé 3 groupes électrogènes pour pallier ce problème. Ces groupes seront lancés dans la soirée de ce lundi pour la phase d’essai de 72 heures. Une phase d’observation aussi pour les jeunes, qui promettent de réagir selon ce qu’ils vont constater sur le terrain.

Laminedjan Kaba, porte-parole des jeunes
Laminedjan Kaba, porte-parole des jeunes

« La position des jeunes est très claire : les techniciens nous ont dit qu’ils vont lancer les groupes électrogènes aujourd’hui, on ne s’oppose pas à ça parce que c’est technique, on les laisse faire les essais. S’ils parviennent à nous donner le courant de 18 heures à 8 heures chaque jour, on les laissera travailler, mais dans le cas contraire, nous allons leur demander d’éteindre les moteurs et de fermer EDG », a déclaré Laminedjan Kaba, porte-parole des jeunes.

« Vous savez, le président a donné l’ordre au ministre de satisfaire les revendications de la population de Kankan. Alors, si EDG est incapable de nous satisfaire, les responsables n’ont qu’à dire ça au ministre. Nous demandons aux populations de Kankan de s’abstenir et de se patienter jusqu’au jeudi », ajoute-t-il, précisant que son groupe ira rencontrer les responsables de l’EDG à Kankan le jeudi pour savoir s’ils sont en mesure ou pas de satisfaire à leur demande.

Quelle est la capacité des nouveaux groupes venus de groupes ? Après l’arrivée de ces groupes, l’EDG pourra-t-elle fournir du courant à toute la ville de Kankan de 18 heures à 8 heures du matin ? Nous avons tenté d’avoir des réponses à ces questions auprès du directeur par intérim de l’EDG de Kankan, mais en vain. Le responsable n’a pas souhaité répondre à nos questions. Il faudra donc attendre le jeudi prochain pour savoir quelle sera la suite de ce feuilleton qui dure depuis plusieurs semaines.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : (224) 627 24 13 24

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS