Semaine culturelle à Dinguiraye : les organisateurs annoncent les couleurs de l’événement

Dans le cadre de l’exécution de son plan d’action, l’association Dinguiraye Réflexion et Action annonce les couleurs de la semaine culturelle et de la cohésion sociale qu’elle organise dans dix 10 jours. C’est à travers une conférence de presse organisée ce mercredi, 31 juillet 2019, à Conakry que la structure a promis monts et merveilles à ses invités et aux guinéens pour une semaine de communion à Dinguiraye, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dinguiraye Réflexion et Action compte organiser du 10 au 19 août prochain à Dinguiraye, la semaine culturelle et de la cohésion sociales entre les fils et filles de cette ville cosmopolite. Les initiateurs de ce mouvement se sont entretenus avec les médias à ce sujet ce mercredi à la maison de la presse à Kipé.

Maki Guissé, président de l’Association Dinguiraye Réflexion et Action

C’est Maki Guissé, secrétaire exécutif de l’association Dinguiraye Réflexion et Action, qui est revenu sur les raisons de la tenue de cette activité dans la ville sainte. « Nous nous sommes engagés à organiser la deuxième édition de la semaine de la culture et de la cohésion sociale à Dinguiraye. Cette deuxième édition s’organisera sous le thème : paix, gage de développement. Nous vous invitions à venir à Dinguiraye, la ville sainte, la ville cosmopolite, la ville accueillante pour vivre avec nous cet évènement. Par ce que nous voulons faire de Dinguiraye, la capitale guinéenne de la culture et de la cohésion sociale », a dit le président de l’association.

Aliou Badra Sow, vice-président de Dinguiraye Réflexion et Action

Parlant de la particularité culturelle que la préfecture de Dinguiraye a en son sein, Aliou Badra Sow, vice-président de cette association, a dit qu’en termes de cultures, « nous avons des choses que vous ne verrez que chez nous. Nous avons des courants culturels qui n’existent que chez nous. Déjà nous, nous les connaissons. Mais notre objectif, c’est de faire de sorte que le reste de la Guinée et le reste du monde s’en approprient. Nous avons en termes de sites touristiques, des lieux qui méritent aujourd’hui d’être mis au patrimoine mondial de l’UNESCO. Notre logo en fait foi. On voit d’abord la mosquée ; tout comme Paris peut être fier de sa Tour Effel, Dinguiraye nous avons une moquée que vous ne verrez nulle part ailleurs. C’est toutes ces particularités que nous voulons offrir et partager avec la Guinée », a expliqué Aliou Badra Sow.

Madame Keïta Hawa Soumaré, trésorière de l’association Dinguiraye Réflexion et Action
Madame Keïta Hawa Soumaré, trésorière de l’association Dinguiraye Réflexion et Action

En ce qui concerne les activités prévues au compte de cette semaine culturelle, Madame Keïta Hawa Soumaré, trésorière de l’association Dinguiraye Réflexion et Action, a fait savoir qu’il y en aura tout un lot. « Nous avons plusieurs activités durant ces jours. Par exemple, nous avons des conférences débats, nous avons des forums, des campagnes de sensibilisation sur la paix, des visites touristiques, nous allons faire l’assainissement, les visites guidées, les prestations artistiques et sportives. Pour ce qui est des visites, nous avons la mosquée d’Elhadj Omar Tall, nous avons une partie de la tata (une sorte de cour de protection) qui existe toujours à Dinguiraye, nous avons la pierre de la Tabala, nous avons le palais d’Elhadj Omar Tall, nous avons Pelloun Wadjou, nous avons Kolomba. Ce sont les sites qui existent depuis des années », a-t-elle énuméré.

Enfin, les organisateurs ont fait savoir que de nombreux artistes guinéens seront invités à Dinguiraye. Du côté des autorités, c’est le ministre d’Etat en charge de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Papa Koly Kourouma, et Madame Bayo Hadja Koumba Dansira, qui présideront cette cérémonie.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 07 93 59

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS