Le Système des Nations Unies et le gouvernement guinéen ont procédé hier, jeudi 1er août 2019, à la revue semestrielle régionale de la mise en œuvre des plans de travail 2019 à Kankan, à travers un atelier organisé par le Ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine. La démarche vise à faire le point sur l’atteinte des résultats communs, mais aussi de recueillir les recommandations afin d’améliorer les performances sur le terrain du plan conjoint couvrant les années 2018-2019, a appris sur place Guineematin.com à travers son correspondant préfectoral.

La rencontre s’est tenue dans la salle de conférence du gouvernorat de Kankan en présence des autorités régionales et communales. Elle a regroupé les inspecteurs régionaux, les cadres des services déconcentrés de la région, les acteurs de la société civile, les agences du Système des Nations Unies et un représentant du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation.

En effet, le Système des Nations Unies et le gouvernement guinéen ont procédé à la signature d’un plan conjoint de travail couvrant les années 2018-2019. Ce plan a pour but d’apporter aux guinéens l’assistance technique et financière pour réussir le pari du développement.

Barbara Sow, représentante du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en Guinée
Barbara Sow, représentante du Fonds des Nations Unies pour la Population en Guinée

Selon Barbara Sow, représentante du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en Guinée, « cette revue trimestrielle au niveau de la région de Kankan, en tant qu’instrument de pilotage stratégique qui répond à des enjeux majeurs, permet de faire le point sur l’atteinte des résultats communs, mais aussi recueillir les recommandations afin d’améliorer les performances sur le terrain. Nous allons examiner les résultats obtenus à mi-parcours, mais aussi nous allons parler avec les acteurs du développement de tous les secteurs. Ce qu’on a pu constater sur le terrain, c’est le fait que, bien qu’il y a beaucoup d’activités et des efforts fournis, il n’y a pas suffisamment de synergie entre les différents acteurs. Vous avez posé la question, est-ce que le travail qu’on fait sur le terrain répond à l’attente des populations ? Je pense que la réponse est oui, mais on peut toujours améliorer pour que la planification se fait à la base et que ça remonte ».

Almamy Simbaly Camara, chef de cabinet du gouverneur de Kankan
Almamy Simbaly Camara, chef de cabinet du gouverneur de Kankan

Dans son discours, Almamy Simbaly Camara, chef de cabinet du gouverneur de Kankan, a exhorté les participants à une implication efficace pour la réussite de la revue. « Pour un développement véritable, équitable et durable, cette revue permettra d’améliorer les stratégies et faciliter la synergie des actions des différents intervenants pour l’atteinte de résultats positifs, pouvant contribuer à l’amélioration significative des conditions de vie de nos population. Face à ces exigences, je vous exhorte à vous impliquer efficacement pour la réussite de cette revue », a-t-il dit.

Mory Kolofon Diakité, maire de la commune urbaine de Kankan
Mory Kolofon Diakité, maire de la commune urbaine de Kankan

De son côté, Mory Kolofon Diakité, maire de la commune urbaine de Kankan, s’est réjoui des activités menées par le système des Nations Unies à Kankan. « Vous avez vu l’amélioration du système de santé dans les communes de convergence, vous venez même d’assister à la distribution gratuite des moustiquaires. A cela s’ajoutent les consultations prénatales, le système éducatif, la communication, la sécurité, la prévention des conflits… Ils ont fait beaucoup d’activités dans la région de Kankan. Nous avons un sentiment de fierté et de totale satisfaction par rapport à leur action », a laissé entendre monsieur Diakité.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél. : 00 224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin