Kindia : un présumé voleur de moto échappe de justesse à un lynchage

Un présumé voleur de moto a été interpellé dans l’après-midi de ce vendredi, 02 août 2019, au quartier Koliady 1, dans la commune urbaine de Kindia. L’adolescent répondant au nom de Mamadou Alpha Barry a échappé de justesse à un lynchage par une foule en colère qui voulait en finir avec lui, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Mamadou Alpha Barry l’a échappé de justesse ce vendredi. Après avoir déplacé un conducteur de taxi-moto, il l’a agressé à l’aide d’un sabre avant de tenter de s’enfuir avec l’engin de la victime. Mais, il a été rattrapé sur la moto de marque TVS par les jeunes. Sérieusement malmené, l’adolescent âgé d’une quinzaine d’années, a eu la vie sauve grâce à l’intervention du chef du secteur de Fodé-Laminaya.

Interrogé par un des correspondants locaux de Guineematin.com à l’hôpital régional de Kindia, la victime est revenue sur sa mésaventure. Selon Samba Oury Diallo « c’est aux environs de 13 h que ce jeune voleur s’est rendu au marché et m’a déplacé en me disant Kolia. Je lui ai dit que c’est à 4 000 GNF. Il a dit son accord. Quand nous sommes arrivés au carrefour de Tabouna, à Fodé-Laminaya, il m’a dit de m’arrêter quelque part, qu’il ne veut pas que son père le voit sur la moto. Je me suis arrêté. C’est ainsi qu’il a fait sortir son sabre en me disant de lui remettre les clefs. J’ai dit non. Il m’a asséné un coup de sabre au niveau de mes deux mains et sur la nuque. J’ai crié en lui donnant la clef. Il a démarré la moto, mais il a été pourchassé par les secours. C’est comme ça que les jeunes du quartier ont réussi à mettre main sur lui. Ils l’ont violemment battu avant d’être sauvé par le chef secteur et certaines personnes qui l’ont aussitôt conduit chez le chef de quartier ».

Ibrahima Sory Bangoura, chef de quartier Koliady 1
Ibrahima Sory Bangoura, chef de quartier Koliady 1

Pour sa part, Ibrahima Sory Bangoura, chef du quartier Koliady 1, a expliqué ce qui a été fait pour éviter le pire. « J’étais au quartier, lorsque mon chef animateur m’a appelé pour m’informer qu’il y a eu un mouvement entre conducteurs de taxi-moto et un voleur, qu’ils veulent même tuer le voleur. Je lui ai dit que je ne peux pas aller. Mais, j’ai immédiatement appelé la gendarmerie qui a d’abord envoyé 3 agents, mais qui ne pouvaient pas retenir la foule. Mais, ils ont pu envoyer le voleur jusqu’à chez moi. Arrivé à la maison aussi, j’ai trouvé beaucoup de personnes avec des pierres, des bois. Eux aussi demandaient de leur donner le présumé agresseur pour le bruler vif. Les gens voulaient coûte que coûte sa mort, nous aussi, on était inquiet et on cherchait à le sauver, pour ne pas que les gens le tuent. Immédiatement, le renfort est venu. C’est ainsi qu’il a été tiré du péril, pour la gendarmerie. Mais, les jeunes l’ont vraiment bastonné et vandalisé le véhicule des gendarmes», a dit monsieur Bangoura.

A noter que le pare-brise d’un pick-up de la gendarmerie a été cassé. Le présumé voleur est actuellement sous soins a l’hôpital militaire du Camp Kémé Bouréma de Kindia. La victime est pour sa part à l’hôpital régional.

Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628-518-888

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS