Détention de Faya Millimono : ses avocats espèrent qu’il sera entendu « dans les prochaines heures »

Comme annoncé précédemment sur Guineematin.com, des membres et sympathisants du parti du Bloc Libéral (BL) ont manifesté ce lundi, 05 juillet 2019, devant la maison centrale de Conakry. La démarche visait à protester contre l’incarcération pour diffamation de leur leader, Dr Faya Millimouno. De leur côté, les avocats de l’opposant se disent optimistes quant à la suite de la procédure, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Des militants ainsi que des sympathisants du Bloc Libéral, en colère contre la détention depuis vendredi de Dr Faya Millimouno, se sont mobilisés devant la maison centrale de Conakry ce lundi. Selon Millimouno Tamba Gaston, conseiller juridique du BL, cette mobilisation vise à soutenir leur leader.

« Il faut dire que nous sommes dans une véritable déception. Nous savons que nous sommes dans un pays de dérapage, nous savons que sur le plan démocratique, nous avons certaines tares. Mais, nous n’avions pas cru que les tares sont arrivées à ce niveau-là. Je pense que ceux qui connaissent Dr Faya et qui connaissent l’histoire politique guinéenne, c’est la première fois que Dr Faya Millimouno se retrouve dans une situation pareille.

Nous pensions, comme tout guinéen, qu’il devrait y avoir la procédure légale, normale sur le cas. Mais, nous avons constaté un acharnement. Nous avons constaté un jeu politique au-lieu d’un jeu juridique. C’est ça notre déception. Je pense que ça devrait être la déception de tous les guinéens. Je pense qu’en dehors de son cas de leader politique, il est aussi guinéen, il est aussi quelqu’un qui doit avoir ses droits dans ce pays-là. Et surtout, la chose contre laquelle porte la plainte, c’est une déclaration qui a été faite au siège de son parti, c’est-à-dire, c’est par voie de presse que les autres ont appris de quoi il s’agissait », a-t-il laissé entendre.

Présent aux côtés des militants du parti BL, Aliou Bah, président du MoDeL (Moment Démocrate Libéral) a aussi fustigé la détention de Dr Faya Millimouno. « Je ne peux pas savoir que mon grand frère, Dr Faya Millimouno ait des ennuis judiciaires et que je reste assis. D’abord humainement parlant, j’avais une exigence vis-à-vis de moi-même pour être là, pour lui exprimer tout mon soutien, le soutien du MODEL. Ce soutien s’adresse à tous les militants et responsables du Bloc Libéral, ce parti qui m’a vu naitre et grandir. Dr Faya Millimouno et moi-même ce sont des relations profondes, des relations fraternelles.

Et au-delà de ça, l’injustice dont il est victime, étant donné qu’il se bat vaillamment pour la démocratie dans notre pays, nous avons déploré le caractère excessif de la démarche qui a été engagée. Mais, étant donné qu’il y a des avocats qui sont commis à la tâche, nous leur faisons confiance. Et, il était question pour nous de lui rendre visite, nous sommes venus aux nouvelles ; et, les nouvelles sont rassurantes, d’autant plus que l’homme, et ça ne me surprend pas, il tient bon, et je sais qu’il va tenir ».

Abondant dans le même sens, maître Faya Gabriel Kamano, l’un des avocats de Dr Faya Millimouno, a dit avoir rencontré le prévenu ce lundi matin. Selon lui, « le plus important est qu’il (Faya Millimono, ndlr) a le moral, il est combatif et nous espérons que les heures à venir, le juge d’instruction va l’entendre sur le fond. Il se porte bien et il a le moral.

Nous accordons le bénéfice de la bonne foi au juge qui est en charge du dossier. Nous leur accordons le bénéfice de la bonne foi : et monsieur le juge d’instruction et monsieur le procureur de la République. Nous sommes convaincus qu’ils vont se soumettre seulement à l’autorité de la loi », a-t-il rassuré.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS