Sur trois (3) pêcheurs du port artisanale de Kaporo, dans la commune de Ratoma, portés disparus en haute mer depuis le samedi 03 août 2019, deux (2) ont été retrouvés sans vie. Des algues d’une provenance inconnue seraient la cause du naufrage de leur embarcation, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les trois victimes du naufrage, dont l’âge varie entre 28 et 31 ans, ont pour noms Tamsir Sylla (le capitaine), Minkhaël Camara et Bouba Camara. Selon Marouf Soumah, chef du port artisanal de Kaporo, le corps Minkhaël Camara a été retrouvé. Un autre corps, non identifié, a été également retrouvé au port de pêche de Taouyah. « C’est pendant la journée du samedi, 03 août 2019, que ces jeunes pêcheurs ont disparu. Le dimanche maintenant, le bureau a été informé.

Et quand on nous a informés que ces pêcheurs ont disparu en haute mer, on a appelé au niveau de toutes les îles, plus d’une dizaine d’îles de Kassa jusqu’ici en passant par Koba. Mais, on a repêché un corps qui est celui de Minkhaël Camara. Et on nous apprend qu’un autre corps vient d’être retrouvé au port de pêche de Taouyah. On a envoyé deux personnes là-bas pour savoir si c’est un d’entre eux », a expliqué monsieur Soumah

Parlant des circonstances du drame, Minkhaël Soumah, vice président de la Fédération Guinéenne de la Pêche Artisanale (FEGUIPA), évoque des algues marines « Selon les sources d’informations, c’est suite aux algues qui viennent souvent en mer pendant l’hivernage que les pêcheurs pêchent avec leurs filets. Maintenant, au lieu de se débarrasser des filets, ils ont préféré ramasser tout et mettre dans la barque. C’est en cours de route qu’il y a eu naufrage », a-t-il laissé entendre.

En outre, Minkhaël Soumah regrette le manque de formation et l’imprudence des pêcheurs, qui conduisent souvent à des drames. « Aujourd’hui, il faut une formation de sécurité en mer pour les pêcheurs artisans. Parce que si ces jeunes étaient formés, ils allaient se débarrasser des filets au lieu de ramasser tout et mettre dans la barque. En plus, ils n’étaient pas protégés, il n’y avait pas de gilets de sauvetage, chose que nous avons l’habitude de recevoir annuellement.

Cette année on n’a rien reçu. Ces algues sont des herbes sous-marines dont on ne connait pas la provenance, qu’on retrouve chaque année dans nos eaux. Ce n’est pas la première fois que ces algues-là nous causent des dégâts mortels. L’année surpassée, on a perdu deux pêcheurs suite à ces algues », a rappelé le vice président de la Fédération Guinéenne de la Pêche Artisanale (FEGUIPA).

Interrogée par notre reporter, la maman de Minkhaël Camara, encoure sous le choc, demande aux autorités en charge de la pêche de doter le port de Kaporo en barques et gilets de sauvetage.

A noter que les disparus étaient à bord de la barque Dubréka Express, déjà repêchée et ramenée au port de pêche de Kaporo.

Mamadou Laafa Sow pour pour Guineematin.com

Tel: (00224)622919225 / 666919225

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com