Dans la matinée de ce mardi, 6 août 2019, un jeune âgé d’une trentaine d’années, a mis fin à ses jours par pendaison. L’acte s’est déroulé au quartier Mory-Oulen, non loin d’une usine de production d’atiéké, dans la commune urbaine de Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon des informations recueillies sur place auprès des voisins, Abdoul Karim Camara, c’est son nom, souffrait d’une dépression mentale. C’est ce matin qu’il s’est donné la mort par pendaison.

Les membres de sa famille ont interdit aux journalistes d’accéder aux lieux du drame pour avoir des informations plus détaillées. Abdoul Karim Camara met ainsi fin à ses jours en laissant derrière lui une femme en grossesse.

Les cas de suicide sont devenus récurrents dans la commune urbaine de Kankan. Le dernier en date remonte au mois de janvier dernier.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tel : 00 224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com