Suzanne Kèbè Loua, habitante du quartier Lambanyi, dans la commune de Ratoma, a fait preuve d’une bravoure remarquable. Au cours d’un incendie qui s’est produit à son domicile dans la soirée du mercredi, 07 août 2019, la mère de famille a affronté les flammes pour sauver la vie de ses quatre enfants qui étaient coincés à l’intérieur de la maison. Un reporter de Guineematin.com est allé à sa rencontre ce vendredi, 09 août 2019.

L’incendie s’est produit alors que les quatre enfants dormaient dans la maison. Ils ont été pris au piège et ne pouvaient rien faire pour se sauver. Il a fallu le courage de leur mère pour les sortir de là. Suzanne Kèbè Loua a affronté le brasier pour sauver de justesse la vie de ses enfants. « Le mercredi soir, aux environs de 17 heures, je suis rentrée l’église. Dès que je suis arrivée à la maison, j’ai vu la fumée sortir de la maison. J’ai constaté que la porte était fermée. J’ai tiré la porte, mais je n’ai pas pu l’ouvrir. Je suis allée à la fenêtre pour crier.

J’ai dit à ma première fille, Jolie tu veux te laisser mourir ici avec tes sœurs et tes petits frères ? La petite a entendu mes cris. Elle s’est levée, elle a pu ouvrir la porte. Quand elle l’a ouverte, elle a fui. Je lui ai demandé où sont ses frères et sœurs. Elle m’a répondu qu’ils sont en train de dormir dans la chambre. L’ampleur du feu était grande. Les voisins m’ont dit de ne pas rentrer. Je leur ai dit que je ne pouvais pas laisser mes enfants mourir dedans. Tout de suite, j’ai entendu les cris de la plus petite de mes filles. Elle appelait en disant que le feu va les tuer.

Quand j’ai entendu ses cris, je n’ai pas pu résister, je suis entrée dans la maison. J’ai vu les enfants en train de pleurer. Donc, j’ai pu les prendre en même temps. J’ai pris deux sous mes aisselles. J’ai porté l’autre au dos en lui disant de m’attraper au cou et de mettre ses pieds autour de mes reins. C’est comme ça que j’ai pu sauver les enfants. Je remercie Jésus Christ et les voisins qui m’ont aidé à éteindre le feu avec du sable et de l’eau », a expliqué Suzanne Kèbè Loua.

Selon les témoins, cet incendie a été causé par un court-circuit. Le feu se serait déclaré au niveau du disjoncteur avant de se propager sur toute la maison, composée d’une chambre, un salon et une toilette. La victime dit avoir tout perdu. « Je signale que tout a été brûlé dans la maison. Mon mari n’était pas là. Je demande vraiment de l’aide à toutes les personnes de bonne volonté, je leur demande de m’assister. J’ai appelé certains travailleurs d’EDG, mais ils m’ont dit que ce ne sont pas eux qui ont installé nos fils, qu’ils ne peuvent rien faire », a-t-elle déclaré.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel: (00224) 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com