Les autorités communales de Korbé, dans la préfecture de Lélouma, viennent de prendre une décision portant interdiction formelle de la célébration de la fête de tabaski 2019 en brousse et au bord des rivières, rapporte un observateur de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon le maire de la commune rurale de Korbé, Modi Souleymane Diallo, qui a confirmé la mesure, cette décision de son conseil communal fait suite à des nombreux cas de dépravations de mœurs constatés l’année dernière sur les sites touristiques de la collectivité.

« Nous portons à la connaissance des populations des localités lointaines et voisines de Korbé qu’il est formellement interdit (aux jeunes qui ont l’habitude d’effectuer le déplacement) de fréquenter les rivières de notre collectivité comme Bama. Ils auraient été les bienvenus s’ils étaient bien éduqués. Mais, ils n’ont reçu aucune éducation. Ils viennent à Bama pour faire ce qu’ils veulent. Ils vont à Dianè, Tassa ou Passoumou faire ce qu’ils veulent.

Ils ont l’habitude d’y passer la nuit entre filles et garçons, faire ce qui est proscrit par Dieu. Cette fois-ci, nous ne le permettrons pas. Il est formellement interdit de fréquenter ces lieux, cette fois-ci. Nous avons entendu la musique qui jouait à Bhawo Pelloy l’année dernière. Cela ne va plus se répéter », a prévenu le maire de la commune rurale de Korbé, au micro d’un reporter de Guineematin.com dans la préfecture de Lélouma.

Les autorités communales de Korbé ont instruit les services de sécurité en poste dans la collectivité de prendre toutes les dispositions utiles en vue de procéder à l’interpellation de tous les jeunes qui vont s’aventurer dans les zones interdites cette année.

Par le passé, ces sites touristiques, recevaient de nombreux jeunes filles et garçons en provenance des villages voisins de Korbé, de la commune urbaine de Lélouma et de la ville de Labé.

Tout porte à croire que les jeunes de Korbé soutiennent cette mesure des autorités communales, parce qu’à l’occasion de la récente fête du ramadan, l’excursion a failli tourner au drame à Bama où on a enregistré des cas d’affrontements violents entre groupes de jeunes.

De Korbé, Amadou Sadio Diallo pour Guineematin.com

Contacts : (00224) 622 504 039 & 661 747 660

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com