La pluie qui s’est abattue hier, dimanche 12 août 2019, sur Conakry a causé la mort d’une personne. Une femme enceinte de 8 mois a été emportée et tuée par les eaux de ruissellement, a appris Guineematin.com de sources locales.

C’est dans le secteur Kokoma, dans le quartier Tombolia Plateau que ce drame s’est produit. Mamy Haba, ménagère en grossesse de 8 mois, en est la victime. Mohamed Kerfalla Bangoura, chef de secteur de Kokoma a expliqué, au micro d’un reporter de Guineematin.com, les circonstances de cet accident. « Cette femme revenait du marché sous la pluie hier, aux environs de 11 heures du matin. Arrivée à un certain endroit, elle a trouvé un lit d’eau sur la route. En tentant de traverser, elle a été terrassée par l’eau qui coulait abondamment et est tombée. L’eau l’a emportée.

Immédiatement, j’ai été informé et j’ai mobilisé les jeunes pour tenter de l’arrêter. Les uns ont suivi le lit et les autres sont allés attendre entre Dabompa et Tombolia. Mais, les gens n’ont pas pu l’arrêter. C’est au niveau du pont de Dabompa que les jeunes qui avaient pris des motos pour s’y rendre rapidement ont réussi à l’intercepter. Arrivés à cet endroit, ils se sont arrêtés en se tenant les mains. Ils ont récupéré le corps de la dame qui était déjà morte », a narré l’autorité locale.

A peine récupéré, le corps de Mamy Haba a été transporté au domicile du chef de secteur, le temps de retrouver sa famille. « Puisque qu’on ne connaissait pas où se trouvait sa famille, on l’a envoyée chez moi ici, j’ai appelé la police qui est venue faire le constat. Entretemps, sa famille était déjà arrivée.

On a fait venir un médecin pour essayer de sauver le bébé, mais c’était déjà tard parce que de là où est tombée dans l’eau à l’endroit où elle a été repêchée, c’est vraiment distant, donc le bébé était également mort. Elle est tombée ici à 11 heures et elle n’a été repêchée qu’à midi. Donc ce n’était plus possible de sauver le bébé », explique Mohamed Kerfalla Bangoura.

« Après le constat de la police, le corps a été mis à la disposition du secteur, et à notre tour, nous aussi on a mis le corps à la disposition de la famille et son enterrement a eu lieu aujourd’hui, lundi, à Enta », ajoute le chef de secteur.

Selon lui, ce n’est pas la première fois qu’un tel accident est survenu sur les lieux. « C’est la troisième fois qu’un accident pareil survient à cet endroit. 6 personnes s’étaient déjà noyées là-bas et 3 en sont mortes. Les 3 autres ont été rapidement repêchées par les jeunes. D’habitude, quand il pleut beaucoup, on va là-bas, on interdit aux gens de se mettre dans l’eau pour traverser.

Mais hier, puisque c’était la fête, tout le monde était occupé, les gens étaient à leurs domiciles. Cet endroit est vraiment dangereux en saison hivernale. Donc nous voudrions que l’Etat nous aide à faire un pont là-bas pour éviter d’autres drames », a plaidé le chef de secteur de Tombolia Plateau.

Mamy Haba, la défunte, était âgée de 30 ans. Elle était mariée à Pascal Kolié, plombier, et était mère de 4 enfants.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com
Tel:(00224) 622919225 / 666919225

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com